Journée internationale de la veuve : une commémoration sobre à la Fondation Lucie Kaboré

 

La fondation Lucie Kaboré/Traoré (Fondation LKT)  a commémoré en différé la journée internationale de la veuve, ce samedi 25 juin 2022, à son siège à Ouagadougou. Cette journée a permis aux femmes d’échange autour  des difficultés qu’elles traversent et de s’encourager mutuellement.

Prise de tension, des tests du VIH, ainsi a débuté la journée internationale de la veuve. Une manière pour la fondation Lucie Kaboré de faire un bilan de santé des veuves . Malgré la dégradation de la situation sécuritaire, la fondation Lucie Kaboré a pu accueillir des veuves à l’occasion de cette journée. 

Mariam Koné /Ouédraogo

Selon Mariam Koné, membre de la fondation, la journée est célébrée de façon sobre et cela est dû à l’absence des veuves des autres localités qui n’ont pas pu faire le déplacement à cause de l’insécurité. Certaines d’entre elles viennent de Nouna et Dédougou, considérés  comme des zones rouges. « Nous avons décidé de fêter avec les veuves de Ouagadougou et environnant», déclare-elle 

 

Denise Ouédraogo vit en tant que veuve depuis 2001 et elle a intégré la fondation en 2005. Pour elle, cette journée est différente des autres. «C’est une journée qui nous donne l’opportunité d’échanger de nos difficultés. C’est une nouvelle vie parce que ce n’est pas facile », témoigne-t-elle.

Denise Ouédraogo

Depuis plus de 20 ans, Awa Ilboudo est veuve avec 7 enfants. Awa a apprécié les efforts de la fondation avant de souligner la plus grande difficulté de la vie de veuve. « On peine à scolariser nos enfants», confie-t-elle.

La fondation n’a pas eu du soutien cette année car tout va au profit des déplacés internes. « Mais, abandonner une activité puis, reprendre, c’est vraiment difficile », a ajouté Mariam Koné. Un repas communautaire et des partages de vivres ont  clos la journée de ce 25 juin.

 

Abdoulaye Ouédraogo

Stagiaire 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !