• Quelle est la durée moyenne d’un rapport sexuel ?

  • Combien de temps dure un rapport sexuel, une question récurrente

  • Quickie ou slow sex, quelle durée de rapport préfèrent les hommes et les femmes ?

Quelle est la durée moyenne d’un rapport sexuel ?

Psychologue à l’université de Queensland, en Australie, Brendan Zietsch s’est retrouvé sous les feux de la rampe au cours de l’été 2017, lorsqu’il lui a semblé bon de répondre à cette question si répandue : combien de temps dure un rapport sexuel ?

Comment mesurer la durée d’un rapport ?

Chaque fois qu’une étude statistique est réalisée à ce sujet, les mêmes indicateurs sont pris en compte : la durée du rapport sexuel représente le temps écoulé entre la pénétration et l’éjaculation. 2 observations s’imposent immédiatement : les préliminaires ne semblent pas compter dans la durée de la relation sexuelle, c’est la jouissance de l’homme qui conditionne la fin de l’acte. Au vu de ces constats, il est nécessaire de tempérer les chiffres scientifiques de la durée d’un rapport.

De 7,3 minutes à 5,4 minutes : la durée moyenne d’un rapport en baisse

La mesure de la durée moyenne d’un rapport sexuel n’est pas une nouvelle mode : en 2008, un médecin l’évalue à 7,3 minutes. Près de 10 ans plus tard, la moyenne a baissé : 500 couples à travers le monde sont pris à témoin par le psychologue australien, et leur sexualité fait l’objet d’une étude quantitative pendant 4 semaines. Résultat : 5,4 minutes, c’est actuellement et à l’échelle mondiale la durée moyenne d’un rapport. Autre enseignement à tirer de cette expérience : la durée du rapport fluctue sur une très large échelle, puisqu’elle varie de 33 secondes pour la durée minimale à 44 minutes pour le rapport sexuel le plus long. Ce constat tempère encore un peu l’impact des chiffres.

Quels sont les facteurs qui influent sur la durée du rapport sexuel ?

La durée de la performance, de la pénétration à l’éjaculation de l’homme, ne semble pas influencée par des critères objectifs : l’usage d’un préservatif n’allonge pas la durée du rapport, la circoncision ne la raccourcit pas. L’origine géographique, le milieu social ou encore les mensurations du pénis ne semblent pas non plus influer à la baisse ou à la hausse le temps passé à faire l’amour. Un critère peut être retenu au vu des chiffres : plus les partenaires sont jeunes, plus l’acte sexuel est prolongé. Mais il est important de rappeler que seuls 500 couples ont été testés dans le cadre de cette étude statistique.

Combien de temps dure un rapport sexuel, une question récurrente

Pourquoi tant s’intéresser à cette question de durée d’un rapport ? Tantôt pour évaluer la notion d’éjaculation précoce, tantôt pour évoquer une durée « normale », du moins idéale. Mais les résultats du chronométrage effectué pour déterminer combien de temps dure un rapport sexuel ne sont pas suffisants pour tirer des conséquences : issus d’un petit échantillon de la population, ils sont peu représentatifs. En outre, il semble évident que la durée idéale d’un rapport dépend des hommes et des femmes.

Le rapport sexuel pour l’orgasme

Lorsque l’acte est initié en vue d’atteindre la jouissance physique, la durée idéale pour l’homme se rapproche de la durée moyenne d’un rapport, puisqu’elle est calculée jusqu’à l’éjaculation. En revanche pour la femme, il est fréquent que la durée normale soit supérieure : la plupart des femmes ont besoin de plus de temps pour avoir un orgasme. En tout état de cause, hommes comme femmes sont d’accord pour dire qu’une pénétration trop longue n’est pas idéale : l’excitation n’est plus à son summum et les partenaires peuvent ressentir de l’inconfort à défaut de lubrification, voire de l’ennui.

Faire l’amour pour le plaisir

Lorsque l’acte sexuel est destiné à prendre du plaisir sous toutes ses formes, les amants préfèrent se concentrer sur les préliminaires et augmenter leur durée, plutôt que de performer pendant la pénétration. C’est en effet au cours des préliminaires que les partenaires usent de caresses érotiques ou sexuelles de nature à amplifier la jouissance. Phase essentielle de l’acte, les préliminaires ne sont toutefois pas pris en compte dans le calcul de la durée moyenne d’un rapport.

Quickie ou slow sex, quelle durée de rapport préfèrent les hommes et les femmes ?

Taille du pénis, durée moyenne d’un rapport… les chiffres sont très appréciés. Mais en réalité, il est sont très peu révélateurs en matière de sexualité du couple : quand certains privilégient le slow sex pour des ébats romantiques, d’autres s’adonnent régulièrement au quick sexe, pour un plaisir bestial. Tout dépend des hommes et des femmes, tout dépend du moment.

Source: Passeport Santé

Laissez votre commentaire ici !