Madame Inger ANDERSEN, Directrice Générale de l’UICN effectuera une visite de travail au Burkina Faso du 28 au 31 janvier 2019.

Pendant son séjour, la Directrice Générale de l’UICN rencontrera les premiers responsables de ce pays pour discuter de l’agenda des questions environnementales au niveau mondial et au Burkina Faso en particulier. Elle échangera également avec le personnel, les Membres, les experts des Commissions et les partenaires de l’Union sur les grands défis environnementaux et les perspectives d’une collaboration pour un monde plus sain qui valorise et conserve la nature.

Cette visite au Burkina Faso sera également l’occasion pour Mme Inger ANDERSEN, de partager sa vision de l’UICN, en tant que Directrice Générale de l’UICN, pour les prochaines années. « À ce moment critique de l’histoire de l’humanité, nous devons joindre nos efforts pour mettre fin à la pauvreté, renforcer l’action pour protéger la planète et assurer la prospérité pour tous », pense la Directrice Générale de l’UICN, Inger Andersen.

Depuis sa création le 5 octobre 1948 à Fontainebleau en France, l’UICN est devenue l’autorité mondiale pour ce qui concerne l’état du monde naturel et les mesures nécessaires afin de le sauvegarder. Les connaissances et les outils fournis par l’UICN jouent un rôle central afin que le progrès humain, le développement économique et la conservation de la nature puissent avancer de concert. Avec ses 70 ans d’expérience, de vision et d’impacts, le monde a besoin, plus que jamais, d’une UICN diversifiée et puissante.

Par ailleurs, l’année 2020 sera décisive pour la biodiversité. Le Congrès mondial de la nature de l’UICN qui se tiendra à Marseille en France et la 15ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, prévue la même année en Chine, offrent une opportunité unique de placer la nature au cœur de l’agenda politique, national et international. Ce sera ainsi l’occasion de sensibiliser le grand public et de mobiliser le plus grand nombre d’acteurs possibles en faveur de la conservation de la nature.

En 2020, l’atteinte des 20 grands objectifs internationaux (objectifs d’Aichi) adoptés en 2010 sera évaluée et un nouveau plan d’action pour les 10 prochaines années sera approuvé par les 196 Etats membres de la Convention de l’ONU.

« Nous en sommes particulièrement heureux et honorés d’accueillir à nouveau la Directrice générale dans notre région. Après le Mali en 2015, la Mauritanie et le Sénégal il y a un an, Mme Inger ANDERSEN effectue ainsi sa 3ème visite dans la région d’Afrique centrale et occidentale, depuis sa prise de service en 2015 comme Directrice Générale » a précisé M. Aliou Faye, Directeur régional du Programme de l’UICN pour l’Afrique centrale et occidentale.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

  • Jacques Somda : jacques.somda@iucn.org – Clarisse Honadia/Kambou : Clarisse.honadia@iucn.org – Félicité Mangang : felicite.mangang@iucn.org – Clément Bihoun : scbihounjesus@yahoo.fr

Laissez votre commentaire ici !