La chaoupadi ou l’exil des femmes pendant leurs menstrues, une pratique qui a la peau dure au Népal

Au Népal, les femmes doivent quitter leur domicile chaque mois à cause de leurs menstrues. Cette pratique appelé « chaoupadi » est une croyance vieille de plusieurs siècles et est perpétrée de génération en génération mettant souvent en péril la vie des femmes. Malgré les cas de décès que cause cette pratique, elle n’est pas sur le point de disparaître .

7 femmes sur 10 sont encore victimes de la « chaoupadi » au Népal. C’est une tradition selon laquelle les femmes sont impures pendant leurs menstrues. .

Selon cette coutume, les femmes portent malheur à leurs familles si elles refusent de s’exiler. Pourtant cette pratique issue de l’indouisme est officiellement interdite depuis 2005 au Népal. Mais, la tradition est plus forte que la loi. Chaque mois, les femmes sont contraintes de quitter leur domicile pendant plusieurs jours.

Isolées dans des endroits en dehors de la maison, elles y restent jusqu’à la fin de leur cycle malgré le danger qu’elles courent. Pendant la saison des pluies, elles sont confrontées aux morsures des serpents et des bestioles.

Certaines y ont trouvé la mort. C’est le cas d’une fille de 18 ans qui a perdu la vie suite à une morsure de serpent alors qu’elle pratiquait le « chaoupadi ». Cette situation n’a pas suffi à décourager ceux qui pratiquent cette croyance. Même les lieux de prière sont interdits à ces femmes pendant leurs règles.

Selon un prêtre hindou, les femmes risquent des troubles mentaux ou des accidents physiques si toutefois elles enfreignent cette règle. En Inde, cette pratique fait également des ravages. Mais, certaines femmes s’organisent en association pour revendiquer leur droit à entrer dans les lieux de prière pendant leurs règles. Grâce à ces revendications, elles ont eu gain de cause. Celui qui empêche une femme d’accéder à un lieu de prière en Inde risque une peine de 6 mois de prison.

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !