Journées de l’entrepreneuriat féminin : la 4e édition placée sous le signe du réseautage dans le développement des affaires

60

La cité du Cavalier rouge abrite du 25 au 27 novembre 2021 la 4e édition des journées de l’entrepreneuriat féminin. Placée sous le patronage du ministre en charge du commerce, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée ce jeudi 25 novembre 2021 à la place de la nation de Koudougou. Ladite cérémonie a été marquée par une visite de stands des produits locaux .

 

Sur 100 entreprises formelles au Burkina Faso, moins de 10% sont détenues par les femmes. C’est ce que révèle l’étude de la chambre de commerce sur l’état des lieux de l’entrepreneuriat féminin en 2018. Conçues pour assurer la promotion de l’entreprenariat féminin, les journées de l’entrepreneuriat féminin sont une tribune de valorisation du potentiel entrepreneurial de la femme. Ces journées sont également une occasion pour les femmes porteuses de projet de bénéficier d’un accompagnement. « Les journées de l’entrepreneuriat féminin ont été conçues pour combler un vide, celui de faire connaître et valoriser le potentiel entrepreneurial féminin à la fois en tant que moteur de développement et comme facteur de création d’emploi », note Aïcha Dabré, promotrice des journées de l’entrepreneuriat féminin.

Aïcha Dabré, promotrice des journées de l’entrepreneuriat féminin.

L’objectif de cette activité est de rendre plus visible les produits et les activités des entreprises féminines et offrir aux femmes un forum de rencontres et d’échanges autour de leurs activités génératrices de revenus et pourvoyeuses d’emplois. « Elles auront droit à des partages d’expérience des femmes aguerries, des formations sur le marketing digital et sur l’apport de la communication et sur les canaux modernes pour la bonne marche de leurs affaires », précise Aïcha Dabré.

Micheline Piardon/Bah, marraine de la 4e édition des journées de l’entrepreneuriat féminin

A en croire la marraine de cette activité, l’entrepreneuriat nécessite une connaissance sur la constitution des dossiers pour l’obtention des financements auprès des institutions financières. De son point de vue, le suivi et l’encadrement sont les clés importantes pour la mise en œuvre d’une entreprise pérenne. « il faut aider la femme à entreprendre, faire le suivi et l’encadrement pour qu’elle puisse réaliser son projet générateur de revenu pour le bien de la famille », mentionne Micheline Piardon/Bah, marraine de la 4e édition.

Justine Meda, chargée de mission du ministère du commerce.

La représentante du ministre en charge du commerce a encouragé et saluer cette initiative qui de son avis permettra « Une journée pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin pour mettre en avant le savoir-faire des femmes, leur créativité est une opportunité pour assurer une communication et une visibilité et permettre à ces actrices de faire preuve de résilience malgré les difficultés qu’elles rencontrent », déclare Justine Meda, chargée de mission du ministère du commerce.

La 4e édition des journées de l’entrepreneuriat féminin  se tient sous le thème : « Importance des canaux modernes de communication et du réseautage dans le développement des affaires ». Après la tenue de la première et la deuxième édition à Ouagadougou, la 3e édition à Bobo Dioulasso, c’est Koudougou qui abrite la 4e édition. Ces journées de l’entrepreneuriat féminin sont.

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !