Journée mondiale de l’hygiène menstruelle : une causerie-débat avec des adolescents pour briser le tabou

324

Une quinzaine d’adolescents issus de divers établissements scolaires ont pris part une  causerie-débat organisée ce mardi 20 mai 2019 par l’Organisation pour de Nouvelles initiatives en développement et santé (ONIDS) à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle.

Cette initiative selon clarisse Zèba, chargée de programme du projet gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) à ONIDS, vise à sensibiliser les jeunes sur la question des menstrues pour qu’ils soient à leur tour des relais auprès de leurs camarades afin de comprendre et de pouvoir accompagner les jeunes filles pendant leur période de menstrues. « En sensibilisant ces jeunes, ils pourront être des porte-voix auprès de la communauté pour contribuer à briser les tabous liés à la question des menstrues des jeunes filles en milieu scolaire » a indiqué clarisse Zèba.

Clarisse Zèba, chargée de programme du projet gestion de l’hygiène menstruelle(GHM) à ONIDS

« Il y a des filles qui après avoir subi les railleries de leurs camarades, ne mettent plus le pied à l’école »

Raissa Zoungrana, animatrice de la causerie-débat s’est entretenue avec les adolescents sur les précautions que la jeune fille doit prendre pour assurer la gestion hygiénique de ses menstrues.

Raissa Zoungrana, animatrice de la causerie-débat

Pour l’occasion, elle a interpellé les jeunes garçons à soutenir les filles pendant la période de leurs menstrues où le plus souvent elles se sentent marginalisées. « Il y a des filles qui après avoir subi les railleries de leurs camarades, ne mettent plus le pied à l’école », a indiqué l’animatrice pour attirer l’attention des garçons sur la conduite à tenir pour briser  la stigmatisation et la marginalisation des jeunes filles pendant la période des menstrues en milieu scolaire.

 

Participant à cette session d’échange, Louis-pierre Akouandanbou se dit très édifié par les informations sur l ’hygiène menstruelle. «  A travers cette causerie-débat, j’ai compris que la question de la gestion de l’hygiène menstruelle ne concerne pas uniquement les filles, j’ai compris que les menstrues sont un phénomène naturel qui fait partie de la vie de la jeune fille et donc il faut les accompagner et non se moquer d’elles comme le font certains. Je m’engage d’ailleurs à sensibiliser mes camarades à l’école pour que ce ne soit plus un sujet tabou », a avoué Louis-pierre.

Lire aussi:Kenya: des jeunes filles obligées de se prostituer pour des serviettes hygiéniques

Louis-pierre Akouandanbou: « j’ai compris que la question de la gestion de l’hygiène menstruelle ne concerne pas uniquement les filles « 

Dans la même dynamique, Fatimata Bouda se réjouit d’avoir participé à ce temps d’échange qui lui a permis d’apprendre bon nombre de choses qu’elle ignorait sur la gestion de l’hygiène menstruelle, quand bien même elle est une fille. « J’ai appris comment me tenir en période de mes menstrues et les différents types de serviettes hygiéniques que je peux utiliser sans gêne et sans indisposer les autres »,  a-t-elle signifié.

Fatimata Bouda:  « J’ai appris comment me tenir en période de mes menstrues et les différents types de serviettes hygiéniques que je peux utiliser sans gêne»

A l’issue de la séance de causerie-débat, les adolescents ont formulé des messages à l’endroit des autorités pour les interpeller à poser des actions en faveur de l’amélioration de l’hygiène menstruelle des jeunes filles.  Ces messages sont entre autres l’aménagement des toilettes notamment en milieu scolaire pour permettre aux filles de se maintenir propre pendant leurs menstrues, une collecte de fond pour mettre les serviettes hygiéniques à la disposition des filles pendant leurs menstrues, et des campagnes de sensibilisation à l’endroit de toute la communauté pour briser les tabous liés à la question des menstrues.

En rappel, la journée mondiale de l’hygiène menstruelle a été instaurée en 2014 dans le but d’améliorer de la gestion de l’hygiène menstruelle.

Laissez votre commentaire ici !