Journée mondiale contre le cancer : 16 331 nouveaux cas de cancer les cinq années à venir si rien n’est fait

Chaque année le 4 février se déroule la Journée mondiale contre le cancer. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) soutiennent l’Union internationale contre le cancer (UICC) pour promouvoir les moyens de faire reculer la charge de morbidité imputable à cette maladie.

Le cancer est un terme général appliqué à un grand groupe de maladies qui peuvent toucher n’importe quelle partie de l’organisme. L’une de ses caractéristiques est la prolifération rapide de cellules anormales qui peuvent conduire à la mort.Le cancer est une cause majeure de mortalité dans le monde, responsable de 8,2 millions de décès par an.

Cependant, nous savons que plus du tiers de ces décès peut être évité et que, détectés suffisamment tôt, de nombreux cancers peuvent être guéris. Le cancer ne connaît pas de frontière et il nous affecte tous, ou nous affectera, de façon directe ou indirecte au cours de notre vie. Le dépistage, qui permet de traiter le plus rapidement possible les cancers, est l’une des armes de la lutte contre ces maladies qui tuent près de 10 millions de personnes par an dans le monde (70 % âgées de 65 ans et plus).

Le cancer peut être guéri s’il est détecté précocement

Selon le Dr Landaogo Lionel Wifrid Ouédraogo, ex secrétaire générale du ministère de la santé, le cancer constitue une préoccupation majeure au Burkina Faso. En effet, les estimations de GLOBACAN 2018, ont révélé que 11 643 nouveaux cas devraient être notifiés avec 9 221 décès. Il est attendu 16 331 nouveaux cas de cancer les cinq années à venir si rien n’est fait.

Il vient en seconde position des causes de mortalité des maladies non transmissibles enregistrées dans nos hôpitaux après les maladies infectieuses et cardio-vasculaires, et absorbe plus de 60% du budget du Ministère de la santé, alloué aux évacuations sanitaires à l’extérieur, a souligné Dr Ouédraogo. Pour faire face à cette problématique, plusieurs actions ont été mises notamment la construction en cours du centre de cancérologie, d’une unité de radiothérapie, l’initiation d’un registre des cancers, la gratuité du dépistage et du traitement des lésions précancéreuses du sein et du col de l’utérus.

C’est sur une note d’espoir que nous vous invitons à faire de votre santé une priorité, à rester à l’écoute de votre corps et à ne surtout pas hésiter à vous faire dépister. De nombreux cancers peuvent être prévenus en évitant les principaux facteurs de risque, comme le tabagisme. Un nombre significatif de cancers peuvent être soignés par la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie surtout s’ils sont détectés suffisamment tôt.

Berny G

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !