Journée internationale de la protection de la couche d’ozone : Le ministère de l’ Environnement initie l’analyse gratuite de la qualité des véhicules à quatre roues

38

La communauté internationale commémore ce jeudi 16 septembre 2021 la journée internationale pour la protection de la couche d’ozone. Le Burkina Faso à travers le ministère en charge de l’Environnement commémore ladite journée conjointement à celle de Faible Emission de Carbone (JFEC).

A l’instar de l’édition dernière, la journée Internationale de protection de la couche d’ozone 2021 sera célébrée conjointement avec la Journée à Faible Emission de Carbone (JFEC). Du 16 au 18 Septembre, le Ministère en Charge de l’Environnement organise avec le soutien de ses différents partenaires des activités.  La première activité consiste à sensibiliser les décideurs et la population sur le Protocole de Montréal et les solutions de refroidissement efficaces sur le plan énergétique, respectueuses de la couche d’ozone et du climat (Green Cooling) au Burkina Faso.

Les autres activités consistent à analyser gratuitement la qualité des réfrigérants des véhicules à quatre roues et prodiguer des appuis-conseils aux usagers ; contrôler les sociétés/structures d’importation et de commercialisation de réfrigérants et les équipements les utilisant.

Le Ministère en charge de l’environnement, à travers le Bureau National Ozone a pour rôle de coordonner la politique du gouvernement en matière de mise en œuvre du protocole de Montréal et de l’amendement de Kigali. Il organise de façon régulière des séances de formation au profit des acteurs intervenant dans le domaine du froid et de la climatisation.

Cette année, grâce aux efforts conjugués, le projet « Refroidissement respectueux de l’ozone et du climat en Afrique de l’Ouest et Centrale (ROCA) », cofinancé par l’Union Européenne (UE) et le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), est mis en œuvre conjointement par la GIZ et le Bureau National Ozone au Burkina Faso. Ce projet qui est à ses débuts, se donne pour objectif de réduire l’impact climatique du domaine du froid au Burkina Faso, au Sénégal, au Mali et au Cameroun d’ici à 2024.

DCPM/ Ministère de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !