Ivanka, la fille de Donald Trump pourrait se retrouver à la tête de la Banque mondiale

136

Jeudi 10 janvier, Jim Yong Kim annonçait qu’il renonçait à son poste de président de la Banque mondiale. Suite à cette démission surprise, plusieurs noms des potentiels remplaçants ont commencé à circuler dans les médias. Parmi eux, on retrouve celui d’Ivanka Trump, comme l’a affirmé le Financial Times vendredi.

La fille de Donald Trump connaît bien la Banque mondiale puisqu’elle avait, en 2017, participé au lancement d’un fond destiné à favoriser la création d’entreprises par des femmes dans des pays en voie de développement – le tout, en étroite collaboration avec l’institution. En interne, personne n’a confirmé cette annonce. « Nous n’allons pas faire de commentaires sur les candidats potentiels […] Nous commençons le processus interne de passage en revue [des candidats] en vue de la nomination [d’un candidat] américain », a indiqué une porte-parole du Trésor à l’AFP.

Si Ivanka Trump souhaite se présenter, elle devra, comme tout le monde, envoyer son dossier de candidature à la Banque mondiale entre le 7 février et le 14 mars. Un nouveau président (ou une nouvelle présidente) sera élu par la suite, avant plusieurs réunions qui se tiendront le 8 avril.

Source: VANITY FAIR

 

Laissez votre commentaire ici !