Irak : elles défient les traditions en ouvrant un restaurant

0
90
*****

Trois Irakiennes ont décidé de braver l’interdit en ouvrant un restaurant accessible à tous dans le nord de l’Irak.Naska Nassredin, Sairan Raeuf et Awas Hissam sont des femmes courageuses. Originaires du Kurdistan irakien, elles ont été contraintes dans les années 90 de fuir le régime de Saddam Hussein qui persécutait leur communauté. Elles sont donc venues s’installer au nord de l’Irak, à Sulaymaniyah.

Trois Irakiennes ont décidé de braver l’interdit en ouvrant un restaurant accessible à tous dans le nord de l’Irak.Naska Nassredin, Sairan Raeuf et Awas Hissam sont des femmes courageuses. Originaires du Kurdistan irakien, elles ont été contraintes dans les années 90 de fuir le régime de Saddam Hussein qui persécutait leur communauté. Elles sont donc venues s’installer au nord de l’Irak, à Sulaymaniyah.

Naska Nassredin, la propriétaire du restaurant, a décidé d’ouvrir ce commerce pour fuir le quotidien qui se résume pour les femmes irakiennes, contraintes par le traditionalisme de cette société patriarcale, à rester chez elles. Mais voilà : Naska Nassredin n’est pas mariée et ne l’entend pas de cette oreille. Elle s’est entourée de deux partenaires, Sairan Raeuf et Awas Hissam, qui avaient besoin de gagner de l’argent pour soutenir leur famille. Elles ont toutes les trois ouvert le restaurant Three Sisters. Cette décision n’était pas évidente au départ, comme le raconte la patronne au journal The Telegraph : « Pour une femme, c’est honteux d’ouvrir un restaurant. Mais je me moquais de ce que pensaient les gens, je voulais être plus indépendante« .
Depuis l’ouverture au mois de décembre, l’endroit est majoritairement fréquenté par des hommes qui soutiennent leur projet. Three Sisters est devenu un lieu de rencontre, de convivialité et d’échanges.Lire la suite

Publicités

Laissez votre commentaire ici !