Investiture du président du Faso : Roch Kaboré veut gagner le pari de l’entreprenariat des jeunes et des femmes

108
https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg
https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Réélu pour un second mandat avec 57, 74% des voix à l’issue de l’élection présidentielle du 22 novembre dernier, Roch Marc Christian Kaboré a prêté serment ce 28 décembre 2020 à Ouagadougou.  La cérémonie d’investiture s’est déroulée en présence d’une dizaine de chefs d’Etat africains.   

Réconciliation nationale, paix et sécurité, ce sont les axes prioritaires auxquels Roch Kaboré veut accorder une attention au cours de son second mandat. Au titre de la réconciliation nationale, il s’est engagé à définir des pistes avec le concours de tous les citoyens burkinabè pour y parvenir.

« Pour concrétiser ma volonté d’associer tous les burkinabè dans la conduite des affaires publiques, je lancerai dans les mois à venir une large consultation afin de définir les voies d’une réconciliation nationale véritable », a déclaré Roch Marc Christian Kaboré.

Pour ce qui concerne le domaine de la paix et la sécurité, le président a interpellé les burkinabè à ne pas être des acteurs qui attisent la stigmatisation de certaines communautés.

« Nous devons nous départir de toutes les tentatives suicidaires de replis identitaires et de la stigmatisation des communautés entières consécutive à l’action des groupes armées terroristes dans certaines localités de notre pays », a-t-il exprimé. Il a aussi rassuré à l’auditoire de tout mettre en œuvre pour gagner le pari de la sécurité, de la stabilité du Burkina Faso et assurer un retour des déplacées.

Au-delà de ces axes prioritaires, Roch Kaboré veut poursuivre et renforcer la lutte contre la corruption et l’incivisme.  Il entend également accorder une attention à la justice qui à son sens constitue un sujet de préoccupation pour bon nombre de burkinabè.

Au cours de cette cérémonie d’ouverture, le président du Faso s’est engagé à refonder une véritable administration des services publics sur la base d’une culture de résultats.

La promotion de l’innovation technologique et l’amélioration du rendement du secteur privé sont également les actions que compte mener le président au cours de son second mandat.

Roch Kaboré s’est engagé à gagner le pari des emplois décents et de la promotion de l’entreprenariat des jeunes et des femmes.

La relecture de la réforme agraire et foncière pour régler durablement les questions foncières et immobilières est également l’une des actions que compte mener le président du Faso.

Pour la réalisation de toutes ces actions, le président du Faso a confié que c’est la conjugaison des efforts de tous les burkinabè qui permettra d’améliorer les conditions de vie de la population.  « J’engage chaque burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur à s’investir résolument dans cette quête commune pour placer et maintenir le Burkina Faso des générations futures », a-t-il déclaré Roch Kaboré.

 

 

 

 

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Sans-titre-1-1024x614.jpg.

Laissez votre commentaire ici !