Il violait des mineures en échange de biscuits

147

Malgré les peines parfois lourdes, les cas de viol sur mineurs ne se font pas rares .  Cette affaire de viol dans un des quartiers  de Ouagadougou vient nous  en donner la preuve. 

IK est de nationalité étrangère, et âgé de 51 ans. Cordonnier de son état, le viol  de jeunes filles mineures semblait  être   un de ses   passes temps favoris. Son mode opératoire est assez simple. I.K.  avait  pour habitude d’envoyer les petites  filles à la boutique pour l’achat de la cigarette, de sucre, du café etc. A leur retour, il leur disait de le rejoindre dans la chambre .Une fois entrée, il leur donnait des bonbons et des biscuits dans le but d’abuser d’elle.

Appelé à la barre ce mardi 12 février 2016, le présumé violeur de mineur n’a pas nié les faits. Il souligne  cependant être dépassé par ce qui s’est passé. Il explique ne point comprendre ses actes.La jeune fille, elle âgée de 13 ans a fait savoir que le même acte s’est passé  cinq fois dans la chambre de  I.K. il lui remettait soit  des bonbons, biscuit ou une pièce de 100 francs.

Le géniteur de la victime, lui,  explique que I.K. n’est pas à son premier forfait. Ils auraient maintes fois entrainé  des jeunes filles  mineures  dans sa chambre pour le même acte. Il se réjouit cependant  du fait  que  les résultats des examens  du sida ainsi que celui de  l’hépatite B de son enfant  ont été négatifs car le violeur ne s’est jamais protégé lors de ses actes selon la jeune fille.

Le tribunal de grande instance de Ouagadougou a requit 6 mois de prison ferme pour  I.K.et une amande de 30 francs CFA comme amende pour la victime .Il est aussi indiqué qu’après avoir purgé sa peine, I.K doit quitter  le Burkina Faso pour une période de 5ans

I.K aurait 2 enfants du même âge que sa victime  qui vivent dans son pays d’origine.

Tienfola

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here