La 22ème édition de la cérémonie de récompense des meilleurs œuvres des professionnels des médias a eu lieu le samedi 11 mai 2019 à Ouagadougou. Initié dans le but de valoriser le travail et la reconnaissance du mérite des hommes  et des femmes de médias,  la nuit des galian 2019 s’est tenue sous le haut patronage de Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale et sous la présidence d’honneur de Odette Josephine Besse/Sanogoh ancienne journaliste à la retraite.

A seulement 24 ans avec 3 années d’expérience dans le domaine du journalisme, Tounwendsida Huges Richard Sama a décroché le super galian 2019. Ce prix est composé d’un trophée, un billet d’avion, une moto, la somme de 3 000 000 de franc CFA et une villa d’une valeur de 20 millions de franc CFA. En plus de ce palmarès, il a remporté le prix du meilleur reportage en presse écrite composé également d’un trophée, une attestation et d’une somme de 1 000 000 de franc CFA.

Avec seulement 3 années d’expérience Huges Richard Sama a décroché le super galian 2019

Huges Richard Sama s’est dit très honoré par ces 2 prix et a salué la disponibilité des anciens à accompagner les nouveaux journalistes dans leur carrière. Il a par ailleurs invité ses jeunes collègues à redoubler d’effort dans l’exercice de leur métier. « Au-delà de ma propre personne, ce prix est consacré au travail  abattu par les jeunes journalistes dans les rédactions. C’est une invite aux jeunes journalistes à se battre dans le cadre de leur travail et à s’imposer. » a-t-il signifié.

Lire aussi:Prix Galian 2019 : RDV le 11 mai pour le palmarès

Au cours de cette cérémonie de distinction, Remis Fulgance Dandjnou, ministre de la communication a indiqué que cette dynamique que sont les prix  galian devrait se poursuivre  afin que ce bel héritage reste et demeure le meilleur cadre de promotion des œuvres journalistiques burkinabè.

Remis Fulgance Dandjnou, ministre de la communication

La présidence d’honneur  Odette Josephine Besse/Sanogoh  a pour sa part souhaité que la reconnaissance des autorités envers le travail des journalistes se poursuive à travers l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Elle a également interpellé les jeunes journalistes à produire des œuvres de qualité pour assurer la relève.

La présidence d’honneur  Odette Josephine Besse/Sanogoh 

Des 5 catégories d’œuvres en compétition que sont la presse écrite, la radiodiffusion sonore, la radiodiffusion télévisuelle, les langues nationales  et la presse en ligne, seule la catégorie de la presse en ligne n’a enregistré aucun lauréat. Le jury de cette 22ème édition des galian a déploré sur la majorité des œuvres examinées, le non-respect du règlement intérieur du concours, le manque de rigueur à la constitution des dossiers de candidatures, la confusion des genres, la mauvaise nomination des titres des œuvres.

Cette remarque générale a fait l’objet de recommandation qui sont entre autre la formation continue des hommes et femmes de médias sur les genres journalistiques, les techniques de prise de vue, de prise de son et montage, les règles de l’écriture web, les techniques de présentation radio et télé. A cet effet, les présidents du jury aux prix officiels des galian 2019 ont transmis un catalogue de recommandation à la direction générale des médias pour sa prise en compte dans les prochaines éditions.

Sur un total de 168 candidatures enregistrées avec 336 œuvres, ce sont 12 prix spéciaux et 18 prix officiels qui ont été décernés aux lauréats. Chaque prix comporte un trophée, une attestation plus une somme de 1 000 000 de franc CFA. 3 autres trophées d’honneur ont été également décernés à certains anciens dans le domaine du journalisme.

Laissez votre commentaire ici !