G5 Sahel : Une rencontre des experts pour préparer la 5ème conférence du G5 Sahel

493

La réunion des experts préparatoire au conseil des Ministres du G5 Sahel a ouvert ses portes ce jeudi 31 janvier 2019. Cette initiative devra permettre aux experts d’affiner les différents dossiers inscrits à l’ordre du jour de la rencontre des ministres et baliser le terrain pour permettre aux chefs d’Etat de prendre des décisions utiles pour contrôler l’insécurité et booster le développement dans l’espace d’intervention du G5 Sahel.

Pendant deux jours (2), les experts procèderont à des séances de travail pour préparer la tenue prochaine du conseil des ministres ainsi que la 5ème conférence du G5 Sahel. A l’occasion de cette rencontre, le Secrétaire Permanent du G5 Sahel, Maman Sambo SIDIKOU a interpellé l’assistance à travailler pour trouver une réponse à l’insécurité grandissante qui sévit dans le sahel. « Comme vous le savez, les défis auxquels nous sommes confrontés sont nombreux et d’une grande acuité. Aussi, que ce soit sur le volet sécuritaire, que sur celui du développement, les deux piliers de l’existence et de l’action du G5 Sahel, nos populations attendent impatiemment des résultats palpables de notre part. Et, à l’évidence, tout part en grande partie du travail de fond effectué par les experts pays et leurs collègues du Secrétariat permanent. Nous sommes donc tenus de réussir à bien préparer le terrain à nos ministres et chefs d’État. »

Maman Sambo SIDIKOU, SP du G5 Sahel

 Maman Sambo SIDIKOU a par ailleurs souhaité que les résultats qui seront issues de cette rencontre soient des bases qui vont permettre aux ministres et aux chefs D’État de tout mettre en œuvre pour réussir l’exécution de la feuille de route pour le G5 Sahel en 2019. « Nous aurons durant ces deux jours de réunion à passer en revue toute la documentation pertinente, dont l’état de mise en œuvre des recommandations et instructions des sessions précédentes du Conseil des Ministres, l’examen et la validation du rapport d’activités 2018 du secrétariat permanent du G5 Sahel, le rapport d’audit organisationnel et l’ordre du jour du prochain conseil des ministres. »

Par la même occasion le secrétaire permanent pour la promotion de la micofinance, représentant le ministre de l’économie, Karfa FAYAMA, a donné un message fort à l’assistance, en témoigne ses propos: « la charge que nous avons devant nous est l’une des plus lourdes et la voie à emprunter pour relever ces défis ne semble pas être des plus faciles. C’est notre devoir, c’est votre devoir et au nom de ce devoir noble, je vous exhorte à aller bien en profondeur des documents afin de proposer des recommandations pertinentes à l’impact rapide »

En rappel le G5 Sahel a été mis en place le 16 février 2014 à Nouakchott. Il est composé de cinq États à savoir le Burkina Faso, le Niger, le Tchad, le Mali et la Mauritanie avec pour mission de  promouvoir la sécurité et le développement dans l’espace sahélien.

Mary Sorgho

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !