Le forum sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes a refermé ses portes ce dimanche 17 février 2019 à Ouagadougou. A l’issue des travaux qui ont duré 72 heures, les femmes venues des 13 régions du Burkina ont formulé des recommandations à l’endroit de l’Assemblée Nationale et du gouvernement pour une opérationnalisation de leur autonomisation politique, économique et socio- culturelle.

Les 72 heures de tête-à-tête entre les femmes semblent avoir porté fruits. En effet, des travaux en atelier sont nés des suggestions pour rendre opérationnel l’autonomisation des femmes à tout point de vue. Et parmi les points retenus, on peut citer la création d’un fond pour la formation et l’octroi des micros crédits aux veuves des forces de défense et de sécurité décédés lors des attaques et mission de maintien de la paix, l’adoption d’une loi sur le quota 30% au moins de l’un ou l’autre sexe aux emplois électifs et nominatifs, la réinstallation des personnes déplacées suite aux conflits communautaires et l’octroi des prêts aux femmes pour entreprendre des activités génératrices de revenus. Par ailleurs, les femmes ont réclamé un ministère exclusivement en charge de la femme.

Au cours de cette cérémonie de clôture, la présidente du comité d’organisation du forum, Élise ILBOUDO s’est dite satisfaite de la participation massive des femmes et des résolutions qui découlent des travaux.

Le président de l’hémicycle profitant de la fin de ce forum a salué la forte mobilisation des femmes et les a exhortées à rester solidaires pour défendre leur cause en le démontrant à l’opinion nationale. Alassane Bala SAKANDE  a par ailleurs pris l’engagement d’honorer les recommandations soumises à l’Assemblée Nationale et d’établir un calendrier avec des échéances pour la mise en œuvre effective de ces recommandations.

A lire aussi :

– Alassane Bala Sakandé veut au moins 45 femmes à l’hémicycle

– Forum national sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes : les femmes fortement mobilisées

Plus de 1500 participantes  ont pris part à ce forum sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes. Selon le plan stratégique de l’Assemblée Nationale, il est prévu dans les années à venir, l’organisation d’un forum région pour une prise d’initiative en faveur des femmes burkinabè.


 Les recommandations du forum

– La déclaration de la décennie 2020-2030, décennie de la femme burkinabè.
– L’adoption par le Conseil des ministres du plan d’actions national pour la mise en œuvre des résolutions 1325, 1820, et 2242 du Conseil de sécurité des Nations unies.
– La création d’un fonds pour la formation et l’octroi des microcrédits aux veuves des forces de défense et de sécurité décédées lors des attaques terroristes et des missions de maintien de la paix.
– La réinstallation des personnes déplacées à la suite des conflits communautaires et l’octroi des prêts aux femmes pour entreprendre des activités génératrices de revenus.
– La mise en place d’un fonds de bonification d’intérêt.
– La relecture de la charte des femmes et formations politiques pour intégrer le principe de la représentation des sexes dans les instances dirigeantes.
– La création d’un ministère exclusivement en charge de la femme.
– L’implantation des crèches dans les services publics et privés et la prise de mesures pour permettre aux femmes qui allaitent de pouvoir effectuer les missions au niveau national et international avec leurs bébés.

Aminata Gansonré

Marie Sorgho

Laissez votre commentaire ici !