Dans l’objectif d’accompagner la femme à valoriser son potentiel et à avoir confiance en elle-même, l’agence Oméga Service (AOS), a organisé son premier forum de l’emploi et de l’entrepreneuriat féminin (FEEF) le samedi 30 mars 2019, à Ouagadougou. Tenu sous le thème « leadership féminin et développement durable », ce forum a été marqué par des partage d’expériences entre femmes.

« Le leadership n’a pas de sexe », s’exclame Bintou Ruth Marie Diallo. Pour elle, trois éléments sont essentiels pour affirmer son leadership. La valorisation du talent qu’on a, la capacité à entrainer les autres et l’énergie à déployer dans ce qu’on fait. De sa propre expérience, Bintou Ruth Marie Diallo exhorte les femmes à cultiver l’amour de soi et des autres.

Bintou Ruth Marie Diallo, paneliste

Elle affirme que « c’est l’amour profond de l’autre qui donne le courage de se battre ». Elle a par ailleurs signifié que la communication est cruciale chez le leader car avoue t’elle « ce que nous disons aux gens peut les construire ou les détruire ».

 

Abordant le même sens Valérie ZOUDIET/COULIBALY pense que la peur de devenir chef vient de la peur de l’échec et de l’envie d’éviter le  conflit. Le leadership indique-t-elle, se construit sur la base des échecs que l’on a accumulé toute notre vie, car l’on apprend de ses erreurs. Il faut avoir le courage d’affronter les autres et défendre ses idées. Il faut également cultiver l’empathie, confie-t-elle .

 

Les femmes ne doivent pas se contenter du peu qu’elles ont, elles doivent fournir beaucoup plus d’efforts !

L’obstacle majeur au leadership féminin c’est le contentement du peu qu’elles ont, a indiqué Fatimata OUATTARA/ SANON, ministre du développement de l’économie numérique et des postes. Les femmes ne doivent plus se contenter du peu qu’elles ont mais elles doivent travailler pour gravir les échelons. Il faut mettre les bouchées doubles a-t-elle confié aux participantes pour acquérir les compétences nécessaires afin d’exercer son leadership.

Les différentes interventions ont suscité des réactions de participantes. Ce temps d’échanges sur les principes fondamentales à développer pour exercer le leadership féminin aura sans doute permis à plusieurs d’entre elles de mesurer les efforts qu’il faut à une femme pour affirmer son leadership.

Sika KABORE, marraine du forum

L’épouse du chef de l’État burkinabè, Sika KABORE, marraine de cette cérémonie, a profité de l’occasion pour interpeller les femmes à être des actrices de changement, à travailler d’un commun accord pour repousser l’ignorance et à travailler au renforcement de leurs capacités.

 

Sandrine ROLAND, promotrice du forum

Pour Sandrine ROLAND, promotrice de ce forum, cette plateforme, où la parole est donnée aux femmes leaders, permet de partager des expériences afin de susciter une mentalité d’entrepreneur et de leader chez d’autres.

 

Alpha oméga service Africa (AOS) est une agence de communication africaine qui met des compétences en réseau à travers les expériences de marques puissantes. L’agence a trois bureaux à Abidjan, Ouagadougou et Lomé et couvre plus de dix (10) pays africains.

Mary sorgho

Laissez votre commentaire ici !