Forum africain des femmes leaders : une vitrine pour valoriser la femme africaine

225


La deuxième édition du FAFEL se tiendra du 23 au 25 février 2018 à l’espace culturel Jean pierre Guingané, avec l’appui du ministère de la promotion de la femme et celui de l’environnement et de l’économie verte. A cet effet, le comité d’organisation a convié les hommes de médias ce samedi 17 Février.

 Malgré quelques difficultés rencontrées sur le terrain, « Nous avons eu la chance d’être accompagnés par certaines personnes, par certains organismes, de partenaires techniques et financiers. Donc, nous sommes optimistes quant à la réussite de cet événement», rassure Cyrille Bado, premier responsable de la structure organisatrice, Armonik vision.

Durant trois jours, plus d’un millier de femmes seront au rendez-vous. Elles viennent de l’Algérie, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Mali, du Niger, du Bénin, de la Guinée, de la Centrafrique, de la Mauritanie, du Tchad, du Burundi, du Congo RDC, du Cameroun, du Madagascar et des Iles Comores.

 

Quatre plateformes  pour valoriser la femme africaine

Une des particularités de cette édition est la participation de la conférencière Mariam INA, Experte en accompagnement personnel venant du Mali. A travers 3 conférences, 2 panels, 2 ateliers de réflexion et la plateforme commerciale dénommée MAFELA, Marché africain des femmes leaders et actives, les femmes se donneront toutes les chances de réussir.

Ensuite, il y aura une initiation à l’art de la table pour les enfants de 11 à 18 ans,  des projections cinématographiques, un plateau d’animation artistique  avec des artistes de renom comme Sissao, Awa Boussim, Nourat, Will B Black tous les soirs. Le 24 Février, le concours Miss FAFEL  ainsi que le diner gala placé sous le signe de l’innovation sera également  au programme avec Améty Méria en  concert live. Et ce, à l’espace aéré de la BCEAO.   En plus, les participantes recevront des attestations.

Enfin, une clinique mobile en  conseils et orientations sur la santé de la reproduction, le dépistage des cancers génitaux féminins, la collecte de sang et bien d’autres actions de santé seront bénéfiques aux femmes.

Françoise Tougry (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here