Le périple de la ministre Laurence Ilboudo/Marchal s’est poursuivi jusqu’au centre-ouest, 12e région visitée, ce samedi 24 février 2018 dans le cadre des fora régionaux.

C’est Koudougou, la cité du cavalier rouge qui a reçu les femmes des contrées de la région du centre-ouest, venues pour exprimer leurs plus profondes aspirations à leur ministre de tutelle. 12e terrain d’atterrissage de la ministre Laurence Ilboudo, c’est un dialogue direct qu’elle veut instaurer avec les femmes sur leurs besoins de base en matière d’autonomisation économique et de développement. Au regard des inégalités et disparités entre hommes et femmes qui engendrent la faible représentativité des femmes dans la gouvernance et dans l’entreprenariat selon la ministre, ces fora s’inscrivant en marge du 8 mars, sont une opportunité offerte aux femmes du centre-ouest pour se faire entendre dans leur tréfonds.

En reconnaissant que les désirs des populations sont différents d’une région à une autre, Laurence Ilboudo a invité les femmes à s’entretenir entre elles pour dégager trois à quatre priorités importantes afin que son département puisse les accompagner dans la mise en œuvre du PNDES.

« Je suis venue pour féliciter les femmes du centre-ouest parce qu’elles restent le porte flambeau de la représentativité des femmes dans les sphères de décision et les encourager à participer, à prendre la place qui leur reviennent de droit et aussi dire merci à tous les hommes du centre-ouest qui participent et qui font la place aux femmes dans les sphères de décision », a-t-elle déclaré fièrement.

C’est une satisfaction partagée par la gouverneure de la région hôte, Irène Coulibaly, qui a indiqué que cette initiative « permettra sans doute de mieux cerner les préoccupations des femmes du centre-ouest ainsi que celles des populations vulnérables de la région, en vue d’envisager de réponses adéquates ». La gouvernance étant une question capitale, il s’agit d’un rendez-vous dira-t-elle, qui va permettre de faire le point et de voir quelles sont les orientations à donner aux actions à venir.

Irène Coulibaly, Gouverneure de la région du centre-ouest

A l’occasion, trois talents féminins ont été primés au conseil régional dans le domaine de la couture et du tissage, dans l’optique de booster l’entreprenariat féminin.

« J’ai été 2e et j’ai reçu la somme de 400 mille francs CFA. Je fais la couture depuis 1983 et je travaille principalement avec des filles. Avec cet argent, je pourrai donner un envol à mon entreprise par l’achat de nouvelles machines », rassure Rufine Marie Évelyne Soubeiga/Bambara venue de Réo.

La visite de Laurence Ilboudo a donné également du réconfort à ces personnes âgées et en situation de handicap qui l’attendaient à la mairie de Koudougou. En recevant ces 24 tonnes de céréales d’une valeur de près de 7 millions et deux enveloppes d’argent, ces personnes défavorisées ne peuvent qu’être comblées. « Présentement il y a des gens qui n’ont même pas un plat de mil dans leur grenier. Ce cadeau va soulager beaucoup de personnes », confie Monique Bérédougou/Zongo, responsable des femmes âgées dans le bureau des retraités.

Si cette couche vulnérable se dit être enchantée par la ministre Ilboudo, ces 43 enfants de l’orphelinat Sainte Simone le sont encore plus à travers cette marque de sympathie et de compassion à leur égard. C’est d’ailleurs une satisfaction que la première responsable Laurentine Yaméogo n’a pas hésité à montrer et se dit être honorée.


A l’issue de ce passage à Koudougou, la ministre Laurence Ilboudo s’attend à voir les femmes du centre-ouest beaucoup plus engagées et plus déterminées dans le processus de développement. Des femmes au rôle actif et dont le potentiel est richement valorisé.

Assétou Maiga

Laissez votre commentaire ici !