Fonds de relance économique COVID-19 : les précisions du FAARF

163

Le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes (FAARF) a fait une mise au point sur la nature du fonds de relance économique (FRE) COVID-19. A travers un communiqué, le FAARF précise que ledit fonds est un prêt et non un don.

COMMUNIQUE 

Le Gouvernement du Burkina Faso a mis à la disposition des fonds nationaux de financement, dont, cinq milliards pour redynamiser les activités économiques des femmes touchées par les mesures restrictives prises suite à l’apparition de la maladie à coronavirus. Ce fonds dénommé « fonds de relance économique FRE COVID-19 » est mis en œuvre au FAARF à travers des prêts aux femmes des 45 provinces du Burkina Faso dont les activités économiques ont été mises à rudes épreuves.

L’activité a commencé depuis le mois de mai 2020 dans la province du Kadiogo sous le leadership du Ministère en charge de la Femme. Sur un montant prévu de 750 800 000 Francs CFA pour la province du Kadiogo, le FAARF a octroyé à nos jours 574 500 000 Francs CFA à 2 461 femmes des marchés et yaars.

Le reliquat du financement est de 176 300 000 Francs CFA et un communiqué a été diffusé depuis la semaine passée pour informer les femmes sur les conditions d’éligibilité, d’octroi ainsi que sur la durée du prêt.

Nous venons par ce présent communiqué rappeler que c’est un prêt octroyé aux femmes que ces dernières doivent rembourser et non un don du Président du Faso comme le dit la rumeur.

Par ailleurs, le FAARF demeure et reste disponible pour accompagner les femmes dans le financement de leurs activités génératrices de revenus.

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !