Filière niébé au Burkina : Un ouvrage pour capitaliser les progrès de la recherche

77

Recherche scientifique et progression de la culture du niébé au Burkina Faso (1970-2020) : tel est le titre du livre présenté le mardi 12 janvier 2020 à Ouagadougou. Rédigé par trois co-auteurs, il fait l’économie de la recherche sur le niébé au Burkina Faso.

Co-écrit par le Dr Dieudonné Ilboudo, Dr Benoit Joseph Batiéno et Dr Jean Baptiste Tignégré, l’œuvre est vendu à 15 000 f cfa. Il contient 227 pages structuré en neuf chapitres qui montrent l’évolution de la filière niébé de ces cinquante dernières années. « L’ouvrage est une véritable mine de statistiques sur le niébé », assure le Dr François Lompo, Directeur de recherche et présentateur du livre. « On y trouve des statistiques sur les productions, les superficies et les rendements du niébé de 1961 à 2018. On apprend que le Burkina Faso est le 3è producteur de niébé du monde », poursuit le Dr Lompo.

 

« Dans ce document, on peut avoir toutes les informations qui concernent la culture du niébé, ses méthodes de sélection et de vulgarisation », indique le Dr Benoit Joseph Batiéno. « Il contient aussi des parties qui permettent au lecteur de s’arrêter et de sourire un peu. On n’a pas fait que de la science pure et dure comme d’habitude, c’est digeste », affirme le co-auteur du livre.

L’hommage au Bengnaaba Issa Drabo

Au-delà de faire l’économie de la recherche sur la filière niébé, l’œuvre est un hommage au Dr Issa Drabo, décédé en 2016. Surnommé Bengnaaba par ses collègues tant il aimait le niébé, le Dr Issa Drabo faisait partie de ceux qui voulaient consignés les informations sur la filière dans une œuvre. « On s’est dit qu’il fallait qu’on concrétise cette initiative qu’on avait eu ensemble pour lui rendre hommage », souligne le Dr Benoit Joseph Batiéno.

« Le Dr Issa Drabo a été pour nous, une révélation de la fraternité et de l’amitié sincère. Son retour aux ancêtres suscite en nous qui le survivons, ce devoir de témoignage », explique le Dr Dieudonné Ilboudo. Une variété de niébé a été également baptisé « le Drabo Sosso » en hommage au Dr Issa Drabo.

Au terme de la cérémonie de présentation, les deux auteurs présents ont procédé à la dédicace de l’œuvre.

Faridah DICKO

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !