Fête de la tabaski : « maman tatouage » débordée de clientes

109

Pour célébrer la fête de la tabaski, toutes les femmes veulent paraître belles. Pour cela, elles ne lésinent sur aucun moyen. Des tenues vestimentaires aux soins corporelles, rien n’est omis. Pour la circonstance, nous avons rencontré une femme aux mains spéciales : « Maman tatouage ». Celle qui donne un autre éclat à la femme.

Marceline Tapsoba dite « maman tatouage » pose des ongles, des cils et fait du tatouage. Elle est également spécialisée dans le métier de la pédicure et de la manucure, ce, depuis 10 ans. Passionnée de son métier, elle arrive à satisfaire toutes ses clientes issues de toutes les catégories socio professionnelles. En cette période de fête, les clientes se bousculent chez « Maman Tatouage ».

Parmi celles-ci, Zalissa Tapsoba dit la « joliesse » venue pour poser des ongles, fréquente le salon de « maman tatouage ». Elle dit la fréquenter depuis 8ans et très satisfaite de ses prestations. «  Je suis satisfaite. Je suis venue poser des ongles. Ça me plaît beaucoup ce qu’elle fait. Je suis loin d’ici, à kamboinssin.Mais comme elle fait du bon travail, cela ne me coûte rien de faire le déplacement jusqu’à elle ».

Cette cliente se fait poser les ongles chaque 3 semaines ou chaque mois selon les poses. En effet, elle nous explique qu’il ya des poses américaines, africaines et simples et le prix varie de 150 à 1000fcfa aussi selon les différentes poses.

Quant aux tatouages ils n’ont pas de prix. Cela dépend du dessin que l’on veut nous a confié Zalissa. En effet, poursuit-elle, l’on peut se faire tatouer les cils de 100 à 250 FCFA et pour les mains de 500 FCFA et plus.

Attendant son tour afin de se rendre belle, Yasmine Kaboré abonde dans le même sens que Zalissa. Elle  reconnait sa satisfaction vis-à-vis de « maman tatouage » et ne se plaint pas puisque la pose d’ongles ne prend pas beaucoup son temps, environ 30mns suffisent pour avoir de bels ongles.

En cette période ci, le salon de maman ne se désemplit jamais. Elle a toujours beaucoup de clientes. Situé à Tanghin non loin de la SONABEL, le salon est ouvert tous les jours sauf le lundi afin de satisfaire une clientèle de plus en plus nombreuse. Pour  faciliter sa tâche, elle se fait aider de deux personnes qui excellent bien dans le domaine.

A en croire, « Maman tatouage », la clientèle ne manque pas mais en période de fête, cette clientèle s’accroit. Un moment bien  savouré car dit-elle « je gagne bien ma vie ».

                                                                                                                   Téné Bénédicte OUEDRAOGO

                                                                                                          (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here