Le point sur la situation des violences faites aux femmes dans notre pays montre que la situation de l’autre moitié du ciel n’est pas toujours rose. Au lendemain du 8 mars 2016, la journée internationale de la femme, Votre journal a recueilli l’avis de quelques Ouagalais sur les hommes qui battent les femmes. Voici leur réaction.

Le point sur la situation des violences faites aux femmes dans notre pays montre que la situation de l’autre moitié du ciel n’est pas toujours rose. Au lendemain du 8 mars 2016, la journée internationale de la femme, Votre journal a recueilli l’avis de quelques Ouagalais sur les hommes qui battent les femmes. Voici leur réaction.

Sahara Sawadogo, commerçante « la violence ne résout rien ».
« Je pense que ce n’est pas bien qu’un homme batte sa femme. S’il y’ a un problème qu’il mette l’accent sur la communication, la violence ne résout rien. A mon humble avis une femme doit être caressée et cajolée et pas frappée ».
Issaka Kaboré, mécanicien « le mari est souvent obligé d’user de la violence pour se faire entendre »
« Il y’a des femmes qui sont très difficiles à supporter, elles passent tout leur temps à faire ce que leurs maris leur interdit .Ce dernier est souvent obliger d’user de la violence pour se faire entendre. Sinon si une femme se comporte bien je ne vois pas de raison pour laquelle son mari va la frapper, au contraire il va toujours l’aimer ».

Félicité Ouedraogo, coiffeuse « une femme n’est pas un tambour pour l’homme ».
« Il faut que les hommes qui battent leur femme arrêtent car une femme est loin d’être un tambour sur lequel on vient taper selon ses humeurs. Autour de nous, on voit fréquemment des hommes qui ont pour plaisir de toujours battre leur femme. Quelqu’un soit la raison, moi je pense qu’il faut toujours privilégier le dialogue dans nos couples, la violence doit être banni dans le couple car cela ne peut résoudre les problèmes».

Martine Yaméogo, étudiante « Même mon père ne m’a pas frappé ».
La violence conjugale est une réalité, on trouve toujours des hommes qui battent leur femme. Moi, même mon papa ne me frappe pas donc je ne vais jamais permettre à un homme de me battre. A mon avis, il faut que les hommes arrêtent cela et que les femmes aussi se comportent bien pour le bien être de leur foyer ».

Abdoul Aziz Ouoba, commerçant « une femme ne doit pas être frappée ».
«je ne suis pas d’accord avec ceux qui frappent les femmes, je reconnais que dans le foyer ce n’est pas toujours évident que l’on se comprennent mais ce n’est pas pour autant que les hommes doivent frapper leur femme. Les violences conjugales ne sont pas à encourager. S’il y a des problèmes dans le couple, il faut toujours privilégier le dialogue pour le bonheur du couple ».

Propos recueillis par Lala Kaboré

Laissez votre commentaire ici !