Esther Delwende Konsimbo inspecte l’organisation et les perspectives de la presse en ligne

385

L’Université Pr Joseph Ki-Zerbo à travers l’IPERMIC a abrité ce mercredi 23 octobre 2019  une soutenance de thèse en sciences de l’information et de la communication. Il s’agissait de la doctorante Esther Delwendé Konsimbo qui s’en est sorti avec la mention très honorable. Une mention obtenue après les critiques et observations de 5 membres du jury.

L’entreprise de presse en ligne au Burkina Faso: organisation et perspectives d’évolution, c’est sous ce thème qu’Esther Delwende Konsimbo a bien voulu approfondir ses recherches pour l’obtention de son titre de Docteur. Après près de cinq de recherche, c’est un document de 346 pages qui a été résumé, présenté et soumis pour évaluation.

Avec cette étude menée sur 5 différents médias en lignes avec des principes de base pas les même, Esther Delwende Konsimbo dévoile que les reportages facturés constituent la principale source de revenus de ces organes. A l’opposé, les salaires sont aussi les principales charges de ces médias. Son travail révèle également que peu de médias en ligne sont bien organisés

Lire aussi: Presse en ligne : une charte adoptée pour plus de professionnalisme dans le traitement de l’information

Pour la doctorante, c’est un sentiment de satisfaction et de soulagement qui l’anime.

Le travail a été fait sous la direction du  Pr Serge Théophile Balima qui dit être un homme comblé par le résultat que l’étudiante lui a présenté. C’était vraiment un travail excellent et je suis contente que tous les autres membres du jury aient eu la même opinion que moi, affirme le directeur de thèse.

Après le jeu d’observations, questions et appréciations, les membres de jury présidé par le professeur Mahamadé Sawadogo ont tous été convaincus de l’excellent  travail de recherche présenté par  l’impétrante.

                                           Aminata GANSONRE

Publicités

Laissez votre commentaire ici !