Entreprise de presse: des négociations en cours pour une exonération d’impôt

184

Le jeudi 31 janvier 2019, a eu lieu une rencontre entre les patrons de presse privée et la direction général des impôts sous la direction du Conseil supérieur de la communication (CSC).

Cette rencontre qui a connu une forte mobilisation des patrons de presse vise avait pour objectif réunir les acteurs de la presse et de l’administration fiscal pour échanger au tour des problèmes fiscaux que rencontrent ces entreprises de presse dans l’accomplissement de leur mission au quotidien.

Monsieur Mathias TANKOUANO président du CSC dans son discours d’ouverture a remercié  monsieur Adama BADOLO le Directeur général des impôts qui n’a pas hésiter à donner son accord pour l’organisation d’un tel atelier avec les patrons de média.

Pour le ministre de la communication Remis Fulgance DANDJINOU, ces échanges viennent à point nommé dans la mesure où ils vont permettre de formuler des pistes de solution consensuelle qui seront utilisées pour faire le plaidoyer auprès des autorités compétentes afin d’obtenir à terme, des allègements fiscaux conséquent pour la presse.

Les travaux de l’atelier se sont déroulés au tour de deux panels, le premier portant sur la fiscalité applicable aux entreprises de presse et le second a permis au patron de presse de faire des plaidoyers pour une fiscalité adaptée à la nature des entreprises de presse. Quatre recommandations fortes en faveur des médias ont été faites à l’issu des travaux.

Les participants ont proposé une exonération d’impôt sur les investissements et équipement de production des organes de presse, une réduction des droits de mutation sur les acquisitions des immeubles destinés à la construction des locaux professionnels, l’assainissement de la gestion de la publicité institutionnel ainsi que la formation des hommes de média en gestion et management des média.

Michel Ouattara

Laissez votre commentaire ici !