Enseignement supérieur : 361 burkinabè promus à la 43e session du CAMES

Le conseil des ministres en sa séance de ce mercredi 19 janvier 2022 a adopté un rapport portant sur les résultats des candidats burkinabè à la 43e session du CAMES. À cette 43e session du CAMES, les Universités et centres de recherche privés et publics du Burkina  ont présenté au total 375 candidats.  

361 admis sur 375 candidats, c’est le résultat des candidatures burkinabè à la 43e session du CAMES. Le Burkina réalise ainsi un taux de succès de 95, 25%. Le conseil des ministres en sa session de ce mercredi 19  janvier 2022 a félicité les promus et les a encourager à s’investir davantage pour rattraper les retards constatés au niveau des universités.

« C’est un taux très élevé et le conseil félicite les universités et centres du Burkina Faso pour ce taux de succès et fait un appel à l’assemble des enseignants et des chercheurs afin qu’ils puissent s’impliquer dans la résorption des retards qui sont devenus criards dans nos différentes universités », a exprimé le Pr Alkassoum Maiga, porte-parole du gouvernement.

Photo principale: image d’illustration

Avant d’ajouter. Dans l’optique de valoriser les promus du CAMES, le conseil des ministres a adopté un décret de création de poste et de nomination dans des grades supérieurs pour eux dans les universités de Dédougou et de Koudougou. « Du moment où on constate qu’il y a de la qualité de l’encadrement, on voudrait que cette qualité se mette au service du fonctionnement des universités pour que les chevauchements deviennent un mauvais souvenir », a ajouté le porte-parole du gouvernement.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !