Émeline Zougmoré, meilleure journaliste burkinabè pour la deuxième fois consécutive

142

Le jury du Prix de la meilleure journaliste édition 2019 a livré son verdict ce samedi 19 octobre dans la soirée. Émeline Zougmoré de la RTB Radio a été consacrée meilleure femme journaliste burkinabè pour la deuxième fois consécutive.

Cette distinction lui a été décernée grâce à son reportage intitulé « Corruption au Burkina Faso : le permis de conduire à tout prix ».  Elle repart avec la somme de 1 500 000 FCFA et 2 trophées pour avoir remporté le prix de la meilleure journaliste radiodiffusion et celui de la meilleure journaliste de l’année 2018. Pour l’heureuse candidate qui s’est confiée au micro de Queen Mafa, la passion, l’amour du travail bien fait et surtout l’écoute et la prise en compte des critiques des pairs sont les secrets de sa réussite car lui ayant permis de remporter plusieurs prix d’excellence en journalisme.

Mariam Somda Ouattara, lauréate prix prix presse écrite

Quant au premier prix dans la catégorie presse écrite et presse en ligne, il a été attribué à Mariam Somda Ouattara des éditions Sidwaya pour son reportage :  Dépigmentation/ Le « Tchatcho » se masculinise parue le 12 juin 2018.

Dans la catégorie télévision., le premier prix est revenu à Nathalie Nabaloum Sawadogo pour son reportage intitulé : « Drogue et jeunesse :  Briser le silence ».  

En rappel, le prix de la meilleure journaliste burkinabè est organisé chaque année  par le Centre national de presse Norbert Zongo depuis l’an 2000 a pour objectif de stimuler l’excellence   chez les femmes journalistes et la production de sujets pertinents, dignes d’intérêt.

Laissez votre commentaire ici !