Éliminatoires CAN féminine: les Étalons dames battent le bénin

57

Les Étalons dames du Burkina Faso ont battu, le mercredi 20 octobre 2021 à Abidjan, les Écureuils du Bénin par le score de 2 buts à 1, en match comptant pour le premier tour aller des éliminatoires de la CAN, Maroc 2022. L’équipe burkinabè est sortie de sa léthargie en seconde période pour remporter la partie.

Les Étalons dames sont allées chercher un second souffle, en seconde période, dans l’après-midi du 20 octobre 2021 à Abidjan, pour sortir victorieuse de leur duel face aux Écureuils du Bénin, en match comptant pour le 1er tour aller des éliminatoires de la CAN féminine, Maroc 2022. Les Béninoises ont, en effet, assiégé le camp burkinabè dès l’entame du match.

Très remuante, Léa Fachina prend de vitesse Assanatou Nako pour déclencher une lourde frappe qui ricoche sur la barre transversale (8e) burkinabè. Les Etalons dames, lentes dans les déplacements et leur coordination subissent mais arrivent à répliquer par des contres. Adèle Kabré effectue quelques raids solitaires mais n’arrivent pas à mettre en difficulté ses adversaires. Partie dans le dos de la défense béninoise, elle se retrouve face à la gardienne des Ecureuils qui la fauche (19e) à l’orée de la surface de réparation.

Le coup franc ne donnera rien. Les Burkinabè semblent reprendre du poil de la bête après 25 minutes de jeu. L’attaque multiplie les actions mais pêche dans le dernier geste. Fatoumata Tamboura est elle aussi fauchée dans les 18m mais l’arbitre nigériane ne bronche pas (30e). Les Étalons dames seront surprises par Léa Fachina qui mystifie Assanatou Nako avant de loger le ballon dans les filets d’une frappe enveloppée (39e). Avant la pause, Limata Nikiéma avait la balle de l’égalisation si elle n’avait pas confondu vitesse et précipitation (42e).

A la reprise, le Burkina Faso domine mais les attaquantes pêchent dans la finition. La sociétaire du Raja Aitiazza (D1 féminine marocaine) Limata Nikiéma multiplie les mauvais choix pendant qu’Adèle Naomi Kabré est à chaque fois prise dans le piège du hors-jeu.

Coaching gagnant de Pascal Sawadogo

Pour le coach des Etalons, Pascal Sawadogo, la qualification est possible lors du match retour à Cotonou.

Le côté gauche burkinabè a sombré durant la première période du jeu. Il a fallu que l’entraineur Pascal Sawadogo revoie son dispositif pour réorienter son équipe. Exit la latérale gauche Assanatou Nako et l’ailière Fadilatou Ouédraogo qui ont peiné face à la vivacité des Béninoises. Les Etalons retrouvent leur jeu et poussent les Ecureuils dames à la faute. Adèle Kabré va provoquer une faute dans la zone de vérité du Bénin. La combative capitaine des Etalons, Charlotte Millogo, exécute magistralement le pénalty (48e) pour l’égalisation.

A 1 but partout l’équipe burkinabè est pousse pour aller chercher la victoire. Limata Nikiéma qui avait jusque-là du mal à trouver les bons derniers gestes, se déploie pour doubler la mise (79e). La victoire est acquise mais elle a été très laborieuse. « Nous avons gagné dans la douleur. Nous avons pourtant eu des occasions que nous n’avons pas pues concrétiser. Mais cette victoire est bonne à prendre. Lire la suite

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !