Elections au Burkina: voici la déclaration du gouvernement

82

Suite à la récente dénonciation de l’opposition politique sur les irrégularités constatées dans le processus électoral, le gouvernement burkinabè n’est pas resté muet. Il a fait une déclaration ce mardi 24 novembre 2020, interpellant tous les acteurs politiques au respect de leurs engagements.

Déclaration du gouvernement sur les élections couplées du 22 novembre 2020.

Le 22 novembre 2020, les Burkinabè ont exercé dans le calme et la sérénité, leur devoir citoyen en participant aux élections présidentielle et législatives qui se sont déroulées dans un climat apaisé, grâce à la maturité du peuple et de la classe politique, engagés pour la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit dans notre pays.

Ce double scrutin a nécessité une facilitation du Gouvernement par la prise en compte des recommandations issues du Dialogue politique Majorité-Opposition initié par le Président du Faso, ainsi que par la disponibilisation des ressources nécessaires à sa bonne organisation matérielle.

Toutes les actions entreprises par le Gouvernement l’ont été dans le respect des lois et règlements régissant la matière électorale au Burkina Faso.

Le Gouvernement se réjouit de la tenue à bonne date de ces échéances électorales et invite l’ensemble des parties prenantes à un respect scrupuleux des textes en vigueur, seul garant d’un aboutissement satisfaisant du processus qui a été défini et réalisé dans l’inclusive et le consensus.

Il rappelle aux acteurs politiques leurs engagements librement consentis à travers le pacte de bonne conduite.

Le Gouvernement ne saurait cautionner d’aucune manière tout manquement dans l’application des textes en rapport avec les élections au Burkina Faso. Il condamne avec fermeté toute dérive et prendra ses responsabilités pour assurer l’ordre public.

Le Gouvernement salue le travail abattu par chacun des acteurs impliqués dans les différentes opérations, en particulier les Forces de Défense et de Sécurité qui ont assuré avec efficacité la sécurisation des populations et des élections.

Il leur demande de rester mobilisé jusqu’à l’achèvement de toutes les opérations électorales.

Le Ministre de la Communication et des relations avec le Parlement,

Porte-parole du Gouvernement

Rémis Fulqance DANDJINOU

Officier de l’Ordre National

Laissez votre commentaire ici !