Éducation à la vie familiale : un référentiel national bientôt disponible

 

Le Burkina Faso dispose désormais  d’un référentiel sur l’éducation à la vie familiale (EVF) assorti d’un guide d’utilisation et des fiches pédagogiques. La validation du document a fait l’objet d’un atelier les 19 et 20 mai 2022 à Ouagadougou. Initié par le ministère de la santé avec l’appui technique et financier de l’ONG Planned Parenthood (PP Global), le référentiel a été élaboré et adopté de manière consensuel par l’ensemble des acteurs au Burkina Faso.

C’est un document de quatre modules qui vise à renforcer les compétences des enfants, des adolescents et des jeunes sur la santé sexuelle et de la reproduction, les compétences de vie courantes, le civisme, la citoyenneté et la culture de la paix.  Selon le ministre de la santé, Robert Kargougou, ce référentiel permettra un meilleur encadrement des jeunes pour un développement harmonieux.

« Il était important que nous arrivions à ce processus d’adoption de ce document qui va permettre aux jeunes de bénéficier de compétences au sein de leurs cadres familiaux pour pouvoir affronter la vie avec beaucoup de sérénité », a-t-il laissé entendre.

https://www.youtube.com/watch?v=4rHVb5l_XWU

Précédemment dévolues aux enseignants des sciences de la vie et de la terre, les modules du référentiel seront intégrés dans toutes les matières d’enseignements du primaire et du secondaire. « La stratégie en matière d’éducation à la vie familiale ne se limite plus à des disciplines d’accueil mais c’est l’ensemble des disciplines d’enseignements au post-primaire et secondaire qui vont devoir développer ces thématiques au cours des enseignements », a confié Denis Vimboué, directeur régional des enseignements post-primaire et secondaire de la Boucle du Mouhoun. 

Pour la mise en œuvre du référentiel, l’ONG PP Global a indiqué qu’il sera vulgarisé au sein de tous les établissements d’enseignements afin de s’assurer que le contenu soit enseigné aux jeunes. Il est également prévu un encadrement au profit des jeunes non scolarisés.

« Nous voulons que les acteurs conjuguent toujours leurs efforts pour une mise en œuvre effective de l’éducation à la vie familiale au Burkina Faso », a souhaité Fatimata Ouilma Sinaré, représentante de PP Global au Burkina Faso.  

Mary Sorgho

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !