Education à la paix : « Travaillez à être un grain de lumière pour chaque être humain », Bintou Diallo

159

Une quinzaine de journalistes, de bloggeurs et de web activistes ont pris part à une session de formation sur leur rôle dans la consolidation de la paix au Burkina Faso. Initié par le projet E-Tisserands, cette formation s’est déroulée du 23 au 24 octobre 2020 à Ouagadougou.

« Education des jeunes à la paix à travers les médias et les réseaux sociaux », c’est l’un des thèmes abordés au cours de cette formation. Pour Bintou Diallo, l’éducation à la paix via les réseaux sociaux passe nécessairement par des attitudes qui véhiculent la paix au quotidien.

« Ce n’est pas les slogans que vous mettez sur les réseaux sociaux qui vont changer quoi que ce soit mais ce sont les messages et les comportements que vous aurez au quotidien qui vont amener les gens à vous écouter », a déclaré Bintou Diallo, formatrice.

De son point de vue la construction de la paix découle de la volonté de chacun à être un acteur de paix autour de lui.

« Travaillez à être un grain de lumière pour chaque être humain », a-t-elle conseillé aux participants. Pour y parvenir, elle a exhorté les participants à s’accepter tel qu’ils sont et à être en paix avec eux même, choses primordiales pour construire la paix.

« Tu ne peux pas créer la paix si tu n’es pas en paix avec toi-même et tu ne peux pas être en paix avec toi-même si tu ne te connais pas et tu ne peux pas te connaitre si tu n’es pas prêt à accepter qui tu es », a laissé entendre Bintou Diallo.

 

S’agissant de l’éducation à la paix à l’endroit des personnes plus âgées que soi, la formatrice a estimé qu’il faut user d’astuce pour y parvenir car « le parent a horreur que l’enfant se transforme en donneur de leçon », a-t-elle mentionné. Pour relever ce défis selon Bintou Diallo , il faut pratiquer la compassion et la patience vis-à-vis d’eux. « Cela demande beaucoup de compassion. Il faut avoir de la patience dans le combat que vous menez », a recommandé la formatrice.

L’influence est la seule l’arme pour changer les choses. Cette influence découle du comportement de chacun au quotidien. « L’influence est la seule l’arme pour changer les choses et tu ne peux influencer par ton comportement au quotidien », a-t-elle déclaré la formatrice.

A l’issue de cette formation, chaque participant a reçu une attestation.

Le projet E-Tisserands a vu le jour pendant les universités d’été des droits humains 2019 ( UEDH) organisé par le centre d’information et de formation en matière de droits humains (CIFDA). Il signifie tisser la paix en ligne.

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !