Pour sensibiliser les jeunes à la protection de l’environnement et développer leur amour pour l’arbre et la nature, l’Association Zoodo pour la promotion de la femme (AZPF), dans le Yatenga, a organisé une sortie éco-tourisme dans le village de Bilinga, le samedi 7 juillet 2018.  Une occasion pour elle, de marquer aussi son engagement dans la lutte contre l’avancée du désert.

Ils sont une centaine d’élèves à prendre part, à cette sortie éco-tourisme dans le village de Bilinga, situé à environ 15Km de Ouahigouya. Cette activité, à entendre la Présidente de l’Association Zoodo pour la Promotion de la Femme (AZPF), Mariam Maiga, s’inscrit dans une dynamique de conscientiser les enfants sur l’utilité de l’arbre et de les faire aimer la nature. « En choisissant de venir à Bilinga, nous voulons que les enfants quittent un peu la ville, pour se rapprocher du village et connaître son organisation sociale », a-t-elle fait savoir.

Le représentant de Terre des Hommes Italie, Sayouba Gouba, apprécie cette sortie écotourisme à Bilinga

Le chargé de suivi du Programme soutien à distance de Terre des Hommes Italie, Sayouba Gouba, présent à cette découverte environnementale salue l’initiative. « Cette activité s’inscrit dans notre mandat qui est la promotion et la protection des droits de l’enfant.  Nous avons aussi le parrainage des enfants et c’est dans ce sens que TDH travaille avec l’AZPF. Nous apprécions cette idée d’initier les enfants à la plantation d’arbres », a-t-il déclaré.

A lire aussi:

Travail des enfants: Le Burkina invité à rendre effective la loi sur l’obligation scolaire jusqu’à 16 ans

Cette initiative de Zoodo est soutenue par l’Association Beogo de la Suisse et la Fondation Agir, car convaincues que l’avenir de la planète passe par la préservation de l’environnement.

Entouré d’enfants curieux pour faire sa démonstration, le Chef de service départemental de l’Environnement, de l’Économie verte et du changement climatique de Oula, Stanislas Sanon a invité ces jeunes scolaires à avoir le réflexe du reboisement et à entretenir les arbres, pour la verdure, pour l’ombre et surtout pour la pluie.

Le CEG de Bilinga, jusque-là était vide par manque d’arbres. Quoi de plus normal que le professeur Adama Ouédraogo, se sente comblé par cette plantation d’arbres sur son site.  Il promet de s’entretenir avec les parents d’élèves sur  l’entretien en attendant la reprise des cours en octobre.

Au cours de cette journée, les enfants ont eu droit  à une causerie éducative sur l’environnement, sur l’historique du village et un kit de médicaments composé d’antipaludéen, de paracétamol et de déparasitant. Un match amical opposant les enfants de Ouahigouya et ceux de Bilinga dans l’après-midi, a permis aux participants de sympathiser dans la convivialité.

Une belle expérience pour ces mineurs, a laissé entendre le coordonnateur de l’activité, Salifou Savadogo.  Ils repartent satisfaits de ce bref séjour à Bilinga  en prenant l’engagement d’être désormais les amis fidèles de la nature.

Assétou MAIGA

Publicités