EcoMédias 2021 : les organes de presse encouragés à postuler

51

La chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso a lancé la deuxième édition de « EcoMédias » ce jeudi 25 mars 2021 à Ouagadougou. Placée sous le parrainage du ministre en charge de la communication, cette initiative vise à soutenir financièrement la production de contenus médias dédiés à l’économie et au développement du secteur privé.

« EcoMédias » est un appel à projet pour la production de contenus médias axé sur l’économie, les finances ou la promotion du secteur privé. Pour cette seconde édition, la chambre de commerce octroie une enveloppe financière de 50 millions de F CFA qui sera réparti entre les organes de presse lauréats en raison de 5 millions de F CFA par organe. Les organes de presse concernés par cet appel à projet sont la presse écrite, la presse en ligne, la radio et la télévision. Pour y postuler, il faut être un média légalement reconnu au Burkina Faso et posséder une immatriculation au registre du commerce.

La possession d’un siège et d’une ancienneté de 3 ans sont également des critères d’éligibilité. « La non satisfaction d’un de ces éléments peut occasionner le rejet du dossier de candidature », a précisé Gilbert Ouédraogo, directeur de l’information et de la communication de la chambre de commerce.  Les attentes des initiateurs de « EcoMédias 2021 » à l’endroit des postulants, c’est la production de dossiers sur les secteurs d’activités et leur contribution à l’économie ou des émissions de promotion des filières économiques porteuses.

« En terme de piste de production, la mise en valeur des modèles de succès au niveau du secteur privé peut également être une piste intéressante.  Les candidats peuvent produire dans le secteur de la valorisation des produits locaux. Les médias peuvent traités de ces questions et les soumettre à la chambre de commerce », a mentionné Gilbert Ouédraogo.

A l’occasion du lancement de « EcoMédias 2021 », le vice-président de la chambre de commerce a encouragé les organes de presse à postuler massivement pour bénéficier du soutien que leur offre la chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso.

« J’invite les hommes et femmes de médias à participer massivement à cette initiative en soumettant des projets innovants, lesquels projets contribueront à diversifier et à renforcer les grilles de programmes de vos différentes rédactions », a laissé entendre Oumar Doumbia, vice-président de la chambre de commerce du Burkina Faso.

Pour sa part, le ministre en charge de la communication et parrain de la seconde édition de « EcoMédias » a traduit son engagement à promouvoir cette initiative.

« Je traduis toute ma satisfaction mais aussi mon engagement à faire en sorte que cette édition soit celle de de la maturité par rapport à la première, en m’engeant à promouvoir l’initiative mais en voyant comment nous pouvons assurer une large diffusion aux futures lauréats », a déclaré Ousséni Tamboura , ministre de la communication.

Les dossiers de candidatures sont recevables dès le 23 avril 2021 au siège de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina pour ceux qui sont à Ouagadougou.

 

 

 

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !