Eau et assainissement: Ousmane Nacro visite des infrastructures à Ouahigouya

130

Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement Ousmane Nacro a visité les installations d’approvisionnement en eau potable de la ville de Ouahigouya, dans la Région du nord ce jeudi 25 février. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tournée dans les centres qui connaissent des difficultés dans la desserte en eau potable.

Lors de la campagne présidentielle 2020, le président du Faso, Rock Christian Kaboré alors candidat à sa propre succession avait pris l’engagement de résoudre le problème d’eau que connaît la ville de Ouahigouya. Cependant malgré les efforts faits par l’Office Nationale de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) le problème perdure. Le ministre de l’eau et de l’assainissement Ousmane Nacro pour s’enquérir de la situation est allé sur le site de traitement d’eau de Goinré et celui d’AVAL 1. Sur ces 2 sites le ministre a échangé avec les premiers responsables du centre de l’ ONEA afin de comprendre et apporter son soutien dans la résolution dudit problème.

Site de traitement d’eau de Ouahigouya

Les besoins en eau de la ville, estimés à 7000 mètre cube /jour

En effet les coupures d’eau sont récurrentes dans ville, pour le ministre si les efforts faits par l’Office National de l’Eau et de l’assainissement sont à saluer, ces efforts ne suffisent pas à résoudre le problème de façon définitive, car dit-il, les besoins en eau de la ville, estimés à 7000 mètre cube /jour en période chaude sont loin d’être atteintes car le volume d’eau disponible à présent est estimé 4000 mètres cube soit un déficit de 2700 mètre cube ».

Directrice de l’ONEA du Nord, Kiswendsida Ouédraogo

Pour résoudre le problème à moyen terme, « 5 forages et 3 essais de pompage ont été effectués et la prospection pour 5 autres barrages sont en cours », conclut-il.

A en croire les propos de la Directrice de l’ONEA du Nord, Kiswendsida Ouédraogo, au-delà des infrastructures réalisées pour palier cette pénurie un tant soit peu, elle et son équipe procède à la distribution alternée car pour elle, « le vrai problème réside dans le contexte hydrogéologique et la solution serait la construction de barrage ». Par ailleurs elle dit être impatiente de voir l’opérationnalisation du barrage de Guitti qui selon elle serait la solution définitive.

La ville de Ouahigouya compte environ 121.900 habitants et 12.159 abonnés dont 11.227 sont actifs ; et en attendant l’effectivité du barrage de Guitti prévue pour 2023, l’opérationnalisation des 5 barrages en cours d’exécution est pour fin mars 2021.  Toute chose qui contribuerait à atténuer les souffrances des populations.

                                                                                               Sogoh SANOU

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !