Donner du sang, c’est sauver la vie des mères et des enfants

89

A l’occasion de la journée mondiale du donneur de sang commémoré ce lundi 14 juin 2021, le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique a fait un post sur sa page Facebook. Ce post vise à inciter les africains au don de sang en vue de sauver la vie des mères et des enfants.  

Le taux moyen de dons de sang a chuté de 17 % et la fréquence des collectes a diminué de 25 % dans la Région africaine. C’est le triste constat du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique. Cette situation intervient alors chaque année, plus de 196 000 femmes d’Afrique subsaharienne meurent de complications liées à la grossesse, souvent à cause d’un manque de sang.

« En Afrique subsaharienne, les hémorragies pendant la grossesse, le travail, l’accouchement et le post-partum représentent 1/3 des décès obstétricaux et sont la principale cause de décès maternels », a fait remarquer le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

La situation s’est empirée avec la crise sanitaire. « Pendant la pandémie de COVID-19, le taux moyen de dons de sang a chuté de 17 % et la fréquence des collectes a diminué de 25 % dans la Région africaine », a mentionné le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique. Au regard de cette baisse, le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique invite tous les africains à donner leur sang pour sauver la vie des mères et des enfants.

« Donnez du sang et donnez la vie aux mères et aux enfants d’Afrique », a exprimé le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

La Journée mondiale du donneur de sang est consacrée à la promotion et la sensibilisation du don de sang.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !