Don de sang: le Faso célèbre ses « héros de la vie »

112

La cité du Bafudji a abrité ce samedi 19 juin 2021, la 3ème journée mondiale du donneur de sang. A l’occasion de cette célébration en différé, des femmes et des hommes qui donnent bénévolement leur sang pour sauver leurs semblables ont reçu des distinctions. 

Organisée par le Centre National de Transfusion Sanguine(CNTS), l’édition 2021 de la JMDS est célébrée sous le thème « la sécurité du sang sauve des vies » en vue de mettre en exergue la nécessité de construire un système transfusionnel sécurisé. Selon le Pr Charlemagne Ouédraogo, Ministre de la santé ce thème évoque le caractère universel du besoin en sang.

« Le recrutement et la fidélisation des donneurs de sang est la pièce maîtresse de la chaîne transfusionnelle, en l’absence de laquelle tous les autres efforts voient leurs effets annihilés», affirme le Pr Charlemagne Ouédraogo. C’est pourquoi, le Ministre de la santé a salué le geste essentiel et noble que posent les donneurs de sang pour sauver des vies. « Les donneurs de sang s’illustrent dignement par leur altruisme et leur don de soi en bravant toutes les circonstances liées à nos contextes pour mettre à la disposition de leurs concitoyens, le précieux liquide irremplaçable« , souligne le Pr Charlemagne Ouédraogo.

Des donneurs de sang honorés

Ceux qui se sont le plus illustrés en matière de don de sang au cours de l’année 2020 ont reçus des distinctions lors de la cérémonie. C’est au total 17 personnes physiques et morales qui en ont été bénéficiaires. « Il est légitime de reconnaître tout votre sens de patriotisme et d’exalter cette contribution essentielle que vous apportez à la nation« ,a lancé le Ministre de la santé à leur endroit. 

Président de la Fédération des Associations de Donneurs de Sang Bénévoles du Burkina(FADOSAB), Jean Bosco Zoundi s’est réjoui de l’hommage qui leur a été rendu: » Nous sommes fiers d’être l’objet de tant d’attention« . Jean Bosco Zoundi s’est par ailleurs engagé à ce que la FADOSAB poursuive ses efforts.

Alassane Bala Sakandé, patron de la cérémonie

Patron de la cérémonie, le président de l’assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a pour sa part exhorter tous ceux qui le peuvent à rejoindre le rang des donneurs de sang. « Au Burkina, le sang ne se vend pas, il ne s’achète pas non plus donc nous lançons un appel à tous les burkinabè qui ont la possibilité de donner de le faire« , clame Alassane Bala Sakandé. 

Le DPD/PS de Gaoua inauguré

La journée mondiale du donneur de sang a également été marquée par l’inauguration du  Dépôt prélever et distributeur de produits sanguins (DPD/PS) de Gaoua. Construit dans le but de résoudre le problème de la disponibilité des produits sanguins de qualité dans les formations sanitaires, ce centre devient l’une des 10 chevilles ouvrières du CNTS dans la région du Sud-Ouest.  Il est composé de service de collecte de sang, de bureaux, d’une salle de réunion, d’un laboratoire de préparation des produits sanguins et d’un service de distribution des produits sanguins.

 

En rappel, la campagne de la Journée mondiale du donneur de sang a pour but de sensibiliser les gens au fait qu’un accès rapide à du sang et à des produits sanguins sécurisés est essentiel pour tous les pays dans le cadre d’une approche globale de prévention des décès maternels et infanto-juvéniles.

Faridah DICKO

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !