Don aux personnes vulnérables des 45 provinces : 61 milliards de FCFA seront mobilisés.

 

Ce vendredi 12 août  2022, le premier ministre Albert Ouédraogo a procédé au lancement officiel de l’opération de distribution gratuite de vivres et de cash transfert au profit de personnes vulnérables et déplacées internes des 45 provinces de notre pays. La cérémonie a eu lieu à Ouagadougou en présence du Président du Faso, Henri Sandaogo Damiba.

« Persévérer dans l’effort, faire preuve d’une solidarité agissante à l’endroit de nos compatriotes en souffrance à l’intérieur comme à l’extérieur du Burkina Faso (…)». C’est avec ces propos que  le premier ministre Albert Ouédraogo a lancé l’opération de distribution gratuite de vivres et de cash transfert au profit des personnes vulnérables et déplacées internes sur toute l’étendue du territoire.

 

La présente opération est la traduction concrète d’un engagement fort du Président du Faso que le gouvernement met en œuvre. En effet, en mars 2022, une étude avait révélé que 3 453 510 personnes seraient en urgence alimentaire à partir du mois de juin à août 2022. L’objectif est de cet acte est de répondre de façon conséquente et efficace, à la crise humanitaire que vivent les populations du Burkina Faso. Elle contribuera à soulager le maximum de personnes en situation de besoin alimentaire et nutritionnel en ces temps difficiles.

 

La présente opération organisée par le Gouvernement et ses partenaires du dispositif national de sécurité alimentaire, permettra de prendre en charge sur le plan alimentaire, 3 376 782 personnes, dont 1 537 232 personnes bénéficiaires de cash transfert et 1 839 550 personnes pour la distribution gratuite de vivres. Cette opération va mobiliser plus de 61 milliards de FCFA.

 

Le premier ministre a insisté sur la transparence et le sens de la responsabilité dans la gestion et la distribution des vivres, dans le cash transfert aussi pour qu’ils arrivent à destination, aux personnes cibles dans les 45 provinces. « Je mets en garde toute personne qui essaiera d’en compromettre la réussite. Tout acte de détournement où de favoritisme ne sera pas toléré », a averti le chef du gouvernement.

 

Albert Ouédraogo n’a pas manqué de traduire toute la reconnaissance du Président du Faso, du gouvernement et de l’ensemble du peuple aux partenaires humanitaires et au développement, pour les efforts continus dans l’accompagnement du Burkina Faso en ces moments difficiles. Il a en outre réaffirmé le soutien du gouvernement à ces initiatives en souhaitant qu’elles soient conduites de façon concertée avec les services techniques, pour une meilleure capitalisation des fruits de leurs efforts.

 

Françoise Tougry

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !