Dans son discours sur la situation de la nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 à l’Assemblée Nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a fait le point sur les actions de son gouvernement en faveur des femmes ainsi que les perspectives qui se dessinent.  Voici les points saillants.  

Concernant la gratuité des soins

Selon Paul Kaba Thiéba, la mise en œuvre de la politique de gratuité des soins au profit des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes qu’il considère déjà comme une réussite aurait permis d’enregistrer plus de 715 000 accouchements par voie basse, 21 500 césariennes ,4 900 000 consultations de prise en charge des femmes enceintes, 10 800 000 de consultations de prise en charge d’enfants de moins de 5 ans soit un coût global de 30,2 milliards de FCFA. Ainsi selon le Premier ministre, le taux d’accouchement assisté par le personnel de santé qualifié est passé de 80,9% en 2016 à 82,9% en 2017 et le niveau de mortalité maternelle intra-hospitalière s’est établi à 120,9 pour 100 000 parturientes en 2017 contre 134,6 pour 100 000 en 2016.

 Le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes, une fierté pour Paul Kaba Thiéba

Le chef du Gouvernement s’est réjoui du fait que le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes, ait effectivement été mis en place pour la période 2017-2019. Doté d’une enveloppe financière de 16,5 milliards de FCFA, ce programme a pour sa première déjà financé selon le Premier ministre, au total 13 034 micro-projets de jeunes et de femmes dans les 13 régions pour un montant global de 5,4 milliards de FCFA.

 Le renforcement de capacité des femmes

Autres actions majeures signalées par le Premier ministre, la dotation de 500 femmes rurales en engrais agricoles d’une valeur de plus de 32 millions de FCFA, la formation de 800 femmes et jeunes filles en technique de production maraîchère, d’embouche bovine, ovine et porcine d’un montant de 171 millions de FCFA, la dotation de 300 femmes et jeunes filles en kits d’installation en tissage d’un montant de 82 millions de FCFA. Le gouvernement a également procédé à la dotation de 33 groupements féminins formés en kits d’installation en maraîchage d’un montant de 74,25 millions de FCFA, l’octroi de fonds de roulement à 167 groupements féminins et 51 jeunes entrepreneures individuelles formées d’un montant de plus de 96 millions de FCFA, l’appui financier d’un montant de 85 millions de FCFA à 429 coordinations des organisations féminines pour l’identification des victimes de Violence à l’égard des femmes et des filles, l’appui à la scolarisation et à la formation de 6 500 filles victimes ou à risque de mariage d’enfants.

 Les promesses de Paul Kaba Thiéba

En matière de promotion de la femme et du genre, le gouvernement de Paul Kaba Thiéba procèdera en 2018 à l’identification et l’accompagnement d’au moins 190 femmes par province pour la formalisation de leurs entreprises afin de donner un coup de pouce à l’entrepreneuriat féminin.

Pour promouvoir le droit de la femme, le gouvernement procèdera à l’opération « une femme, un acte de naissance, une carte nationale d’identité burkinabé (CNIB) » au profit de 17 820 femmes des communes des régions du Centre Sud et de la Boucle du Mouhoun. Le Premier ministre promet également l’enregistrement et la prise en charge de tous les cas de violences faites aux femmes et aux filles . Dans le cadre de l’autonomisation économique des femmes, le gouvernement compte doter 2 500 femmes rurales en engrais ;

498 groupements en technologies dont 252 pour le tissage, 33 pour le maraichage, 113 pour l’embouche et 100 pour des équipements divers.

Publicités