Diplomatie de la défense: définir le type de coopération entre le Burkina Faso et la Françe

119

Entouré des ministres en charge de la défense et de la sécurité, ainsi que du chef d’Etat-major général des armées et son adjoint, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail ce lundi 13 décembre avec l’ambassadeur de France au Burkina Faso, accompagné du directeur Afrique du Quai d’Orsay Christophe Bigot, et d’une délégation d’officiers généraux français.

 

À la suite de cette séance, s’en est suivie une autre de travail mais cette fois-ci, élargie aux acteurs civils et militaires des délégations Burkinabè et Française.

Il a été question pour les deux parties, d’échanger sur la coopération militaire franco-burkinabé.
Ces échanges interviennent dans un contexte marqué par la recrudescence des attaques terroristes contre le Burkina Faso ; mais aussi, par des manifestations et protestations contre la présence des forces militaires françaises au pays des hommes intègres.

C’est fort de ce contexte fragile et mitigé que les parties ont examiné les axes de coopération possible pour plus d’efficacité de la réponse militaire face au terrorisme.

On se rappel le grand oral de Roch Marc Christian Kaboré le 11 décembre dernier à l’occasion de son entretien radio-télévisé. Il avait saisi l’occasion pour annoncer « la tenue » de cette rencontre afin de dit-il « définir le cadre dans lequel nous allons travailler avec la France ».

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !