« Breakthrough ACTION » et « AmplifyPF » sont deux nouveaux projets qui vont travailler pour la promotion de la santé de la femme, du nouveau-né et du nourrisson. Ces projets ont été officiellement lancés ce vendredi 19 juillet 2019 par le ministère de la Santé.

Financés par l’USAID, ces deux projets entrent dans les objectifs de programme national de développement sanitaire. Selon Landaogo Lionel Wilfrid Ouédraogo, secrétaire général du ministère de la Santé, ces projets apporteront une assistance technique qui contribuera à mettre en œuvre des interventions basées sur des théories comportementales, en utilisant la recherche et l’expérience programmatique  pour la mise en œuvre des programmes de changement social et de comportement.

Landaogo Lionel Wilfrid Ouédraogo, secrétaire général du ministère de la Santé

Pour l’Ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso, Andrew Young, l’adoption des bonnes pratiques de santé de nutrition, d’hygiène et pour l’accès et l’utilisation des services de santé de la reproduction, reste toujours un défi. Et ce, malgré les efforts importants déployés par le gouvernement du Burkina Faso avec l’appui de ses partenaires au développement. « Pour réduire la mortalité maternelle et infantile, nous devons tous lutter contre les causes profondes des inégalités d’accès aux services de santé de qualité », a-t-il souligné.

Andrew Young, Ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso,

Breakthrough ACTION et AmplifyPF vont apporter des appuis techniques pour promouvoir des pratiques à haut impacts de planification familiale et pour mieux coordonner toutes les interventions de changement social et de comportement.

Davy YAMEOGO

Laissez votre commentaire ici !