‘’Desrances’’: Apolline Traoré célèbre le courage et la sagesse des femmes face à la folie des hommes

1100

Le film de Apolline Traoré, ‘’Desrances’’ , a été projeté dans la matinée de ce mardi 26 février 2019 au ciné Nerwaya. La réalisatrice burkinabè est en course pour l’étalon d’or avec  ce film qui traite du multiculturalisme africain en clamant comme message une Afrique unie et de paix malgré nos différences.  

Un film captivant, très touchant au point de faire verser des larmes de certains cinéphiles, c’est ce que l’on retient de prime abord de ‘’Desrances’’ de Apolline Traoré, à l’issue de la projection. Dans ce film, il est question d’ un combat de l’homme face à l’adversité. Des frères d’une même Afrique qui se détestent au point de s’entre tuer sans pitié. Francis, un Haitien, seul survivant de la famille Desrances suite à un massacre, fuit son pays pour se retrouver en Côte d’Ivoire pour s’installer et fondé finalement une famille. Et voilà que s’éclate en 2010 une guerre civile sans merci.  Un film dans lequel aussi, la place de la femme fait toujours débat dans notre société au 21e siècle, où l’on préfère le sexe masculin à celui féminin. Francis qui manifeste visiblement son attachement pour le futur bébé garçon au détriment de sa fillette de 12 ans. Mais, il comprendra à la fin  que c’est celle-ci qui lui donnera l’espoir de vivre  et à qui, lui aussi  enseignera le courage.

Grâce Isabellita Foro, cinéphile

Cette fois sera t-elle la bonne pour Apolline Traoré?

Selon  la cinéphile Grâce Isabellita Foro, Apolline Traoré a voulu traduire comme message que l’homme reste l’homme où qu’il se trouve, que ce soit en Haïti, en  Côte D’Ivoire ou ailleurs et quel que soit l’adversité qui s’installe, l’homme peut toujours vaincre. « J’ai pleuré. Il y avait beaucoup d’émotions dans le film et pour moi, c’est le film qui va remporter l’étalon d’or », a-t-elle indiqué. Et cet autre cinéphile, monteur de cinéma d’ailleurs, Kader Roger Diara, d’ajouter que c’est du génial. « C’est parfait sur le plan technique et connaissant la personne, je ne suis pas étonné de voir un film aussi parfait. Je sais qu’il y a de grands films qui sont là, mais nous sommes bien partis », s’est-il réjoui.

Pour le directeur photo de ‘’Desrances’’, Ali Lakrouf, c’est l’aboutissement d’un long travail assez passionnant. « C’est un film tourné en 8 semaines. Je le trouve assez poignant et il développe des idées universelles ».

‘’Desrances’’ de Apolline Traoré à entendre donc les commentaires des uns et des autres, a nécessité une grande énergie dans le tournage et trouve bien son ancrage dans le cinéma africain. Reste alors à attendre le verdict final au soir du 02 mars prochain. Cette fois sera t-elle enfin la bonne pour Apolline Traoré?

Assétou  Maïga

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !