Des journalistes revisitent les fondamentaux du journalisme

153

Une dizaine de journalistes de la presse en ligne prennent part à une session de formation en web journalisme du 12 au 15 novembre 2019 à Koudougou .

Outiller les hommes et femmes des médias en ligne pour un meilleur traitement de l’information, c’est l’objectif de cette session de formation initiée par la direction générale des média (DGM) en partenariat avec l’institut des sciences des techniques de l’information et de la communication (ISTIC).

 Pendant trois jours les participants bénéficieront des rudiments nécessaires pour perfectionner leur production.  « Il s’agira au cours des formations de passer en revue les fondamentaux de l’écriture journalistique et les bonnes techniques en la matière, les techniques rédactionnelles et le traitement de l’information sensible dans les médias » a confié Fatouma Ouattara, directrice du développement et du suivi des médias, et représentante du directeur général des médias.

 Elle a par ailleurs signifié que cette formation est une recommandation forte du jury du concours prix « galian » en vue d’améliorer le professionnalisme au sein des médias en ligne.

Au cours de la cérémonie d’ouverture de cette formation, Hortense Zida/Kantiono , secrétaire générale du ministère de la communication et représentante du ministre a exhorté les participants à suivre avec intérêt cette session de formation.  « Je fonde l’espoir que ces formations seront bénéfiques à travers l’amélioration de la qualité de vos différentes productions », a souhaité le ministre de la communication par la voix de Hortense Zida/Kantiono.

La formation déjà va se poursuivre au profit des journalistes des autres médias. «  Ce sont au total 70 journalistes qui bénéficieront de cette vague de formation  dont 10 de la presse en ligne, 30 de la presse écrite et 30 des médias audio visuels » a précisé  Hortense Zida/Kantiono.  

Deux autres sessions de formations sont prévues dans les semaines à venir pour les hommes et femmes de média de la presse écrite et pour ceux de l’audiovisuel.

Marie Sorgho

Laissez votre commentaire ici !