Stop au djanssang, retour au bio, c’est le nouveau défi que s’est lancée la chanteuse camerounaise Mani Bella. Pour faire passer son message de sensibilisation contre la dépigmentation de la peau, elle a choisi les réseaux sociaux.

Suite aux récurrentes critiques de sa famille et de ses fans sur le changement de sa peau, Mani Bella a pris conscience des dangers liés à l’usage des produits éclaircissants. A force de se décaper la peau, elle était devenue méconnaissable. Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, la chanteuse explique à ses fans sa décision. Selon elle, la dépigmentation est une forme d’esclavage, une addiction très forte dont elle s’est libérée.

A force de se décaper la peau, elle était devenue méconnaissable

S’éclaircir la peau relève désormais de son passé. La pala pala woman a décidé de quitter le clan des djanssanteuses (femmes dépigmentées) pour lutter contre ce phénomène qui gangrène une grande partie de l’Afrique subsaharienne. « Je veux sensibiliser les petites sœurs qui nous prennent comme des modèles. Rien n’est plus beau que la peau naturelle, on peut très bien l’entretenir et être belle avec la peau noire. » clame Mani Bella.

A travers Instagram et Facebook, la star partage fièrement des photos de son retour au naturel. Elle invite d’ailleurs celles qui continuent à se dépigmenter, à faire comme elle. « Pour toutes mes sœurs qui veulent arrêter mais n’ont pas le courage, commencez petit à petit. Diminuez les doses. Je vous assure que je me sens mieux depuis que j’ai arrêté. Je me sens plus saine. », affirme-t-elle.

« Rien n’est plus beau que la peau naturelle » Mani Bella

Sur l’une de ses publications, elle poste des photos d’elle avec en légende la chanson pala pala version anti-djanssanteuse : « Les orteils brûlés fini oooooo ; les dépenses fini oooooo ; avoir peur du soleil fini oooooo ; la destruction de ma peau, c’est terminéeee », écrit-elle.

« 500.000 franc CFA ! C’est la somme que le djansang allait me prendre me prendre du mois de juin au mois de décembre 2019 », révèle la chanteuse. C’est désormais une somme que Mani Bella souhaite donner à une cause et pour ce faire elle compte sur ses abonnés pour lui suggérer des idées.

Vivement que d’autres célébrités emboitent le pas à Mani Bella afin que la lutte contre la dépigmentation ait plus d’impact.

                                                                                    Faridah DICKO

Laissez votre commentaire ici !