Démangeaisons génitales : il faut consulter pour tout écoulement vaginal qui crée un inconfort

496

Brûlures, irritations, démangeaisons interne du vagin, picotements externe au niveau vulvaire intéressant le vestibule, les grandes lèvres, les petites lèvres, le pubis et même jusqu’à l’anus. Doit-on s’inquiéter ? Qu’est ce qui peut provoquer cette situation désagréable ? Comment prendre soin de son vagin ?

Les réponses avec le Professeur Charlemagne Ouédraogo, gynécologue obstétricien. En service au CHU de Bogodogo, Pr Ouédraogo est également vice-président de la Société des gynécologues et obstétriciens du Burkina (SOGOB) et président de l’ordre national des médecins. Le vagin ne doit pas gratter.

Pour tout écoulement vaginal qui crée un inconfort, il faut aller consulter avant que ça ne s’aggrave. Quelles sont les causes ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est professeur_charlemagne_ouedraogo-2.jpg.


De nombreuses causes sont évoquées. Il y a les infections du tractus génital occasionnées par les champignons appelés mycose, qui est la plus grande pourvoyeuse de démangeaisons. Quand la femme a des mycoses génitales, ça gratte, ça coule, elle a des pertes blanches comme du lait caillé. La vulve est rouge et gratte. Cette situation met la femme dans un inconfort parce qu’elle est obligée de trouver un moyen pour gratter. A force de gratter, ça laisse des plaies et ça brûle quand elle se lave.


Quelles peuvent être les conséquences ?

La démangeaison génitale peut créer des plaies et une surinfection des lésions de grattage et laisser également des séquelles à type de stérilité.

Comment la traiter ?

Pour la traiter il faut faire le diagnostic cliniquement ou à l’aide d’examens de laboratoire et prescrire un traitement en général pour le couple et l’ensemble des personnes contactées.

Quelles sont les précautions à prendre pour une bonne hygiène intime ?

Il faut avoir une bonne hygiène corporelle, nettoyer l’extérieur du vagin avec le savon normal et éviter les savons parfumés. La toilette à l’intérieur du vagin avec les antiseptiques n’est pas recommandée sauf en cas de prescription médicale. Pendant les règles on peut mettre le doigt pour nettoyer le reste du sang, mais ce n’est pas nécessaire puisque le vagin est auto nettoyant. Tout ce qui est anormal dans le vagin, il y a des processus qui l’élimine et ça sort. Il faut aussi que les femmes sachent que la période des règles est une période à risque d’infection. Elles doivent donc avoir une hygiène corporelle correcte, changer les protections et tampons régulièrement et ne pas les laisser durer là, au risque de voir des microbes se développer parce que le sang est un excellent milieu de culture pour les microbes. Il faut nettoyer à chaque fois. Toujours se protéger des rapports sexuels qui ne sont pas sûrs.

Sources SOGOB

Courriel : sogob-bf@yahoo.fr

Laissez votre commentaire ici !