Déclaration de politique générale: Christophe DABIRE prône l’insertion des femmes dans l’activité économique

326

Nommé le 21 janvier dernier à la tête de la primature, Christophe DABIRE était à l’hémicycle ce lundi 18 février 2019 pour défendre sa politique générale pour le Pays des hommes intègres. Sa vision pour le Burkina inclut des approches de développement intégrant les questions liées à l’autre moitié du ciel.

Les femmes seront prises en compte dans la mise en œuvre de la politique nationale du gouvernement Christophe DABIRE. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le premier ministre en déclarant qu’il souhaite poursuivre dans le cadre de la « Politique sectorielle santé 2017-2026 », la mise en œuvre des actions qui concourent à la réalisation des engagements du Président du Faso.

 Ainsi, Christophe DABIRE s’engage dans  la poursuite de la gratuité des soins de la santé maternelle et infantile, élargie au dépistage des cancers féminins et aux soins d’urgence, en améliorant la gouvernance en la matière.

« Mon gouvernement sera attentif à toute mesure visant l’amélioration du bien-être de la femme et de la jeune fille, ainsi que la promotion d’une culture de solidarité nationale envers les personnes vulnérables et celles déplacées du fait de la situation sécuritaire dans notre pays

Sur le plan économique, le premier ministre a déclaré que sa politique publique est soucieuse de stabilité au niveau social et par conséquent accorde une importance particulière à l’insertion des femmes dans l’activité économique. Il a par ailleurs indiqué que sa politique consiste à favoriser l’entrepreneuriat des femmes. « Mon gouvernement sera également attentif à toute mesure visant l’amélioration du bien-être de la femme et de la jeune fille, ainsi que la promotion d’une culture de solidarité nationale envers les personnes vulnérables et celles déplacées du fait de la situation sécuritaire dans notre pays ». C’est ainsi qu’il a encouragé la promotion de l’autonomisation économique des femmes.

Tout en abordant les autres secteurs de services qui contribuent également à la création de richesses et d’emplois tels que l’art, la culture, le tourisme, les sports et loisirs, Christophe DABIRE veut  en plus de leur contribution à l’économie nationale, permette de révéler l’identité culturelle du Burkina Faso et de le faire rayonner à travers le monde.

« La vision de mon gouvernement pour toutes ces branches d’activité est d’en faire des industries de services par la réalisation d’infrastructures culturelles, artistiques, touristiques et sportives, et par la promotion de l’entreprenariat des femmes dans ces domaines »

Au cours de son intervention à l’hémicycle, Christophe DABIRE a invité toute la nation burkinabè à agir en unité d’action pour venir définitivement à bout de ces attaques terroristes que connait le pays des hommes intègres depuis un certain temps. Il a par ailleurs sollicité l’appui de la communauté internationale dans cette lutte qui s’annonce très rude.

Une déclaration politique générale qui a été adoptée par 84 voix « pou » 23 abstentions, 19 voix « contre » et un bulletin nul. Ce qui a valu l’investiture de Christophe DABIRE (la majorité requise étant de 70).

Mary Sorgho

Publicités

Laissez votre commentaire ici !