Du 23 au 28 juillet 2019 aura lieu la 3e édition  des 72h du coupé décalé. L’annonce a été faite à la presse par les organisateurs ce jeudi 11 juillet 2019.  L’objectif de ce festival est de célébrer la culture au rythme de la musique coupé décale. Il se tient cette année sous le thème : civisme et engagement citoyen des jeunes.

Face à la presse, les organisateurs de la 3ème édition du coupé décalé  ont dévoilé les grandes articulations de l’évènement. Un festival qui se déroulera à l’espace de l’ex mairie de Bogodogo du 23 au 28 prochain avec un prix d’entrée non encore déterminé.

Cette 3e édition sera aussi une tribune offerte aux acteurs de la mode, de la gastronomie, de la musique et du show-business pour célébrer la culture  au rythme du coupé décalé.

En plus de cela, Shacool Ouattara , le chargé des relations extérieures, ajoute que l’expérience des autres éditions a permis au festival de grandir et d’innover en services.

Shacool Ouattara , le chargé des relations extérieures

Il poursuit en affirmant qu’en plus du côté distractif, c’est un cadre pour renforcer les liens de fraternité entre la Cote d’Ivoire et le Burkina Faso, car les ressortissants ivoiriens sont les plus nombreux au Burkina Faso.

 

Ange Bako, le chargé de communication

Pour Ange Bako, le chargé de communication, l’épanouissement de la population à travers plusieurs activités comme les jeux, les sensibilisations, les prestations d’artistes en live et semi live seront d’actualité au cours de ces 72h. Selon lui, c’est une manière d’assister à la découverte de nouveaux talents de la musique burkinabé et les exposer sur la scène mondiale.

Pour cette édition, plus de 25 000 personnes sont attendues. Le festival se tiendra à des heures régulières entre 10h et 00h.

Et à partir de l’année prochaine c’est-à-dire la 4e édition, le festival sera rebaptisé « Festival de la musique urbaine de Ouagadougou ».

                                                 Aminata GANSONRE

Laissez votre commentaire ici !