Croissance du Burkina en 2020: le pire chiffre depuis la dévaluation du FCFA

79

La Covid 19 n’a pas seulement fait des victimes au plan humanitaire, l’économie en a aussi pris un coup. Le taux de croissance économique du Burkina Faso a connu une baisse remarquable en 2020, chose que le pays n’a pas connu depuis l’année 2000.

De 5,7% en 2019, le taux de croissance économique du Burkina Faso est passé à 1,4% en fin septembre 2020. C’est ce que révèle la note de conjoncture économique de la direction générale de l’économie et de la planification (DGEP). Ce qui représente le pire chiffre depuis 1994, année de la dévaluation du FCFA ou la croissance était de 1, 3%. Cette régression est la résultante des effets de la pandémie du coronavirus. L’impact de la Covid-19 est perceptible sur chaque secteur d’activité. Dans le domaine minier, la production totale d’or industrielle a connu une baisse de 2,6% entre août et septembre 2020 alors qu’au cours des trois premiers mois de la même année, la production d’or avait connu une hausse de 7,1%.

Une régression est aussi constatée au niveau des échanges extérieurs. Les exportations totales du mois de septembre 2020 se chiffrent à 200,5 milliards de FCFA contre 243,6 milliards de FCFA au mois d’août mois soit une baisse de 17,7%.

Au niveau des finances publiques, le constat est aussi alarmant.  Les recettes propres du budget de l’Etat mobilisées en fin septembre 2020 étaient de 1 218,2 contre 1 314,9 milliards de FCFA en 2019 à la même période, soit une baisse de 7,4%. 

En 2000, le taux de croissance économique était de 1,8%, un pourcentage supérieur à celle de septembre 2020 qui est de 1,4%. Depuis l’année 2000, le pays n’a pas connu une baisse significative du taux de croissance économique. Le Burkina a connu une chute considérable du taux de croissance économique en 2000 à cause de l’influence des mauvaises conditions climatiques en son temps, la hausse du prix de pétrole et la baisse des rapatriements d’épargnes. Le cas de 2020 est dramatique car le pays n’a pas connu un aussi faible taux de croissance économique depuis près de 20 ans.

Le Burkina Faso n’a connu un tel taux de croissance économique depuis près de 20 ans

Ce choc brutal produit par la pandémie de coronavirus (COVID-19) et par les mesures d’arrêt de l’activité est générale. La pandémie a plongé l’économie mondiale dans une grave récession. Selon les prévisions de la Banque mondiale, le PIB mondial diminuera de 5,2 % cette année, ce qui représente la plus forte récession planétaire depuis la Seconde Guerre mondiale. La Banque mondiale, dans sa dernière édition semestrielle des Perspectives économiques mondiales a signalé que les économies des pays  émergents et en développement devrait connaître sa première contraction en soixante ans, avec une baisse globale de son PIB de 2,5 %. Les prévisions font état d’une diminution de 3,6 % des revenus par habitant, ce qui fera basculer des millions de personnes dans l’extrême pauvreté.

Marie Sorgho

La série de croissance du PIB du BF de 1961 à 2018. 

Les années de mauvaise croissance

– 1963, avec -1,3% de croissance

– 1966 avec 0,5% de croissance

-1970 avec 0,1% de croissance

-1971 avec 1,4% de croissance

– 1973 avec 0,4% de croissance

– 1977 avec 0,4% de croissance

-1980 avec 0,8% de croissance

– 1983 avec 0,3% de croissance

– 1984 avec – 1,8% de croissance

– 1987 avec -0,2% de croissance

-1990 avec 0,6% de croissance

-1994 avec 1,3% de croissance

-2000 avec 1,8% de croissance

Ci-dessous le tableau du PIB de 2000 à 2020

Année Taux de croissance économique
2000 1,8%
2001 6,6%
2002 4,3%
2003 7,8%
2004 4,4%
2005 8,6%
2006 6,2%
2007 5,6%
2008 7,2%
2009 2,9%
2010 5,3%
2011 6,6%
2012 6,4%
2013 5,7%
2014 4,3%
2015 3,8%
2016 5,9%
2017 6,3%
2018 6,5%
2019 5,7%
Fin septembre 2020 1,4%

Laissez votre commentaire ici !