Covid-19 Afrique : Voici les 13 femmes ministres de la santé à la tête de la bataille contre la pandémie

402

L’Afrique à l’instar des autres continents est touché par la pandémie du Covid-19. Les ministres de la santé sont les plus sollicités pour mettre fin à la crise sanitaire. Zoom sur les femmes ministres de la santé qui sont en première ligne de la lutte contre le Covid-19.

Partout dans le monde, le Coronavirus est non seulement devenu une catastrophe, mais il a également mis en lumière le niveau de compétence de nos dirigeants politiques. En Afrique, le cas n’est pas différent. Les gouvernements prennent des mesures draconiennes pour stopper la propagation, tout comme leurs homologues européens et asiatiques.

Avec le rôle éminent que jouent les ministres de la santé dans la lutte contre cette pandémie mondiale, nous sommes allés à la découverte des visages féminins qui mènent la bataille dans de nombreux pays africains. Ces femmes méritent des félicitations pour leurs travaux car malgré les nombreux défis qu’elles doivent relever à cause du manque de ressources suffisantes, elles tiennent bon.

Au-delà de leurs compétences, elles ont prouvé leur capacité à s’acquitter de leurs fonctions, car leur rôle dans cette pandémie va au-delà de fournir des conseils aux présidents. Elles apportent leurs soutiens aux médecins, infirmières ainsi qu’aux autres agents de santé de leur pays tout en collaborant avec leurs homologues pour s’assurer que les patients reçoivent un traitement et que les citoyens sont bien informés de la situation dans leur pays.

Sur les 51 pays africains, le continent noir ne compte que 13 femmes ministres en charge de la santé. Sur ces 13 femmes, 09 sont des médecins et les autres ont été nommés en fonction de leurs antécédents de leadership politique.

Les pays d’Afrique qui méritent des applaudissements pour ces nominations louables de femmes sont :  l’Angola, le Burkina Faso, la République du Congo, l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mozambique, la Somalie, la Tanzanie, l’Eswatini et l’Ouganda.

  1. Amna Nurhusein, Erythrée

2.Dr Fawziya Abikar, Somalie

3.Dr Hala Zayed, Egypte

4. Jacqueline Lydia Mikolo, RD Congo

5. Pr Claudine Lougué, Burkina Faso

6. Dr. Lia Tadesse Gebremedhin, Ethiopie

7. Lizzie NKOSI, Eswatini (Swaziland)

8. Maria Inácia Có Sanhá, Guinée Bissau

9. Nazira Abdula, Mozambique

10. Ruth Jane Aceng, Ouganda

11. Dr Silvia Lutucuta, Angola

12. Ummy Ally Mwalimu, Tanzanie

13. Wilhemina Jallah, Liberia

Laissez votre commentaire ici !