Covid-19: Neuf régions du Burkina sont encore touchées

49

Le  Dr Brice Bicaba, coordonnateur du comité sectoriel « santé » a fait le point de la situation des agents contaminés par la COVID-19 de l’Ecole nationale de la magistrature (Enam) en fin de formation militaire à Bobo-Dioulasso et présenté le dispositif de la prise en charge de ces élèves. C’était au cours d’une conférence de presse tenue le mardi 15 septembre 2020 à Ouagadougou. 

A la date du 15 septembre 2020, 09 régions du Burkina Faso sur 13 sont touchées par la maladie à coronavirus. Il s’agit entre autres de la région des Cascades, du Centre-Est, de la Boucle du Mouhoun, du Centre et des Hauts-Bassins. Selon le Dr Brice Bicaba, à cette date, on enregistre 16 nouveaux cas confirmés tous à transmission communautaire dont 08 à Ouagadougou, 06 à Houndé et 02 à Bobo Dioulasso.
Nous notifions également 04 nouvelles guérisons et 00 décès portant le nombre des guérisons à 1141 et des décès à 56, a-t-il ajouté. Et Brice Bicaba d’indiquer que les personnes porteuses de pathologies chroniques sont les plus exposées.
Pour lui, on dénombre 536 cas actifs à ce jour et la ville de Bobo-Dioulasso enregistre le plus grand nombre de contamination.
Pour le conférencier du jour, après une campagne de dépistage de la COVID-19 dans le centre de formation des énarques, 189 élèves en fin de formation militaire à Bobo-Dioulasso ont été testés positifs. Et dans le cadre de leur prise en charge, une équipe de la direction régionale de la Santé et des psychologues ont été mobilisés. Les personnes qui ont contracté la maladie ont été isolées et gardées au sein de l’institut.
Quant aux élèves qui ont déserté l’Institut, Brice Bicaba a indiqué que le numéro vert 3535 est toujours ouvert afin de leur permettre d’appeler pour leur prise en charge. Plusieurs élèves ont déjà franchi le pas, leur localisation et leur adresse sont connues. Ces personnes ainsi que leurs familles seront suivies à leur domicile et des consignes leur ont été données afin d’éviter une propagation de la maladie dans leur entourage a-t-il ajouté.
Le directeur du CORUS, le Dr Bicaba a souligné que la COVID 19 est toujours d’actualité et le virus continue de circuler. Il invite de ce fait, les populations au respect des mesures barrières afin d’éviter un éventuel rebond de l’épidémie.
Il a par ailleurs rassuré la population que les centres de dépistage seront renforcés en réactifs afin de leur permettre de se faire dépister massivement.
Source: Service d’Information du Gouvernement

Laissez votre commentaire ici !