Burkina Faso : une mobilisation exceptionnelle des femmes contre le Coronavirus

479

Qu’elles soient artistes, membres des organisations de la société civile, militantes au sein des partis politique, les femmes du Burkina sont plus que jamais mobilisées pour faire face à la pandémie du Covid-19. Entre actions de communication, messages de sensibilisation, chansons et remise de dons, elles  sont indéniablement au devant  de ce combat.

Le Burkina Faso enregistre depuis le 09 mars 2020, des cas de la maladie à coronavirus. A la date du mercredi 08 avril 2020, 443 cas de Covid-19 ont été confirmés dont 163 femmes et 280 hommes. Heureusement, en moins d’un mois, le pays a franchi le cap des 146 guérisons même si l’on déplore 24 décès.

Face à ces chiffres qui vont crescendo, les femmes du Burkina ont décidé de jouer leurs partitions. Jamais une cause n’aura connu de telles mobilisations de la gent féminine au Burkina Faso.  Pendant  que des opératrices économiques n’ont pas hésité à faire parler leur cœur, certaines   se sont engagées au sein d’organisations féminines à travers des actions humanitaires. Un autre groupe, apparemment plus important, a pris d’assaut les réseaux sociaux.  A travers des publications sur leurs pages et comptes personnels, photo avec un message ou une vidéo à l’appui, les femmes sensibilisent leurs followers sur les mesures à prendre pour éviter la propagation du Covid-19 au Burkina.

      

Ministres, députés, artistes musiciennes, comédiennes, réalisatrices, journalistes, reines de beauté, chacune use de ses moyens pour empêcher la propagation du coronavirus et parvenir à bouter cette maladie hors du Burkina, de l’Afrique et du monde.

                                 

Par des chansons, les artistes musiciennes Mariah Bissongo, Amsa barry et Malika la Slameuse ont exhortés la population au respect des mesures barrières. D’autres artistes ont à travers leurs publications sur les réseaux sociaux, invités leurs fans à suivre les consignes édictées.

         

Au niveau de la société civile, les femmes sont également sur le front de la lutte contre le virus. « Riposte femme covid-19 », est une autre initiative des femmes du Burkina pour lutter contre la maladie à coronavirus. Créer par le Cadre de concertation des organisations intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso, ce groupe est composé d’une centaine de femmes ainsi que de personnes ressources de sexe masculin issus de toutes les couches sociales des treize (13) régions du pays. « Riposte femme covid-19 » mène des actions de préventions via des messages de sensibilisation en langue française et locales sur les réseaux sociaux mais aussi sur le terrain afin de freiner la pandémie. Le groupe entend également doter les populations vulnérables de masques, de lave-mains et d’autres produits d’hygiène.

Lire aussi:  Burkina Faso : « Riposte femme covid-19 », un tandem féminin contre le COVID-19

Le Dr Nestorine Sangaré, Directrice exécutive du Centre de Recherche et d’Intervention en Genre et Développement (CRIGED) a lancé le 25 mars 2020, une collecte dénommée « SOS appareils respiratoires ». A travers cette action, elle souhaite mobiliser la somme de 100 millions de franc CFA pour l’achat de 10 appareils respiratoires afin de venir en aide aux patients qui ont des difficultés à respirer. Certains patients du Covid-19, ont urgemment besoin de respirateurs, le Dr Nestorine Sangaré compte donc sur la solidarité de tous pour sauver des vies. A la date du 07 avril 2020, la somme recueillie s’élevait à 9 475 205 FCFA et la collecte se poursuit.

Également engagé dans la lutte contre le Covid-19, le médiateur du Faso Saran Séré/ Sérémé, a pour sa part, fait des dons multiformes aux étudiants auto-confinés dans les cités universitaires. Sur les réseaux sociaux, Saran Séré/ Sérémé prône le strict respect des gestes barrières afin de vaincre la maladie à coronavirus.

Il ne s’agit là que de quelques-unes des actions entreprises par les femmes du Burkina pour lutter contre le Covid-19. D’ici la fin de la crise sanitaire que traverse le pays, d’autres initiatives féminines viendront, à n’en point douter renforcer ces actions. Les femmes se sont dresser contre la maladie à coronavirus et elles sont déterminer à aller jusqu’au bout.

 

Faridah DICKO

Laissez votre commentaire ici !