Covid-19 : l’Assemblée nationale lance coronathon, une opération de collecte citoyenne de fonds

425

Mobiliser en un mois des ressources financières au profit de la lutte contre le Covid-19 au Burkina Faso : tel est le défi que s’est lancé l’assemblée nationale. Le top départ de cette collecte a été donnée dans la matinée du jeudi 09 avril 2020, dans l’enceinte du parlement burkinabè. 

Dans le cadre de l’action solidaire contre la pandémie du covid-19, l’Assemblée nationale a initié un projet dénommé Coronathon Burkina Faso. Il s’agit d’une opération de collecte citoyenne et populaire de fonds qui couvrira les 45 provinces du pays ainsi que l’extérieur en vue de soutenir la lutte contre la maladie. Elle se déroulera sur la période du 09 avril au 09 mai 2020. Selon Alassane Bala Sakandé, président du parlement, chaque personne qui le souhaite peut jouer sa partition. « Par cette opération du Coronathon qui vise à vaincre le Covid, chacun pourra donner 25F, 100F, 200F, 1000F et même un million s’il en a les capacités. », souligne-t-il.

Alassane Bala Sakandé

A travers cette collecte, le groupe porteur du projet entend doter les structures sanitaires des grandes villes du pays d’équipements efficaces adaptés à la lutte contre le covid-19 ; fournir aux personnels de santé les outils indispensables pour se protéger contre les risques encourus dans la prise en charge des malades et accompagner les centres de recherches avec les moyens nécessaires pour mener à bien leurs missions. La collecte vise également à amener les citoyens à se familiariser aux gestes barrières pour empêcher la progression du virus ainsi qu’à atténuer les conséquences socio-économiques sur les victimes directes de cette pandémie au Burkina Faso. 

Les fonds du coronathon n’iront pas dans le panier de l’État

Le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé a affirmé que les fonds collectés ne seront pas versés dans le panier commun de l’État. « Ils serviront exclusivement à satisfaire les besoins urgents exprimés par le CORUS (Centre des Opérations de Réponse aux Urgences Sanitaires) »,  poursuit-il. 

Les contributions à la collecte se feront par chèques, dépôt sur les comptes bancaires, Moneygram, Western union, Orange money, Mobicash, Yup et Coris bank. Pour assurer la transparence dans la réalisation de ce projet, les initiateurs comptent sur le Renlac, l’ASCE/LC et un huissier de justice qui se chargeront de contrôler régulièrement la collecte et la gestion des fonds. 

Si l’initiative du coronathon Burkina émane de l’Assemblée nationale, elle est soutenue par de nombreuses structures des domaines de la santé, des organisations de la société civile, des médias, des associations, …

Martine Yabré

Le groupe Femme-Riposte-Covid est l’un des partenaires du projet. « Pour nous, c’est une initiative citoyenne que nous avons bien accueillie et à laquelle nous avons adhéré »,  explique Martine Yabré, à l’initiative de Femmes-Riposte-Covid. Elle rappelle par ailleurs que le coronavirus est un problème  national qui requiert l’adhésion et l’implication de tous. 

Faridah DICKO

Laissez votre commentaire ici !